BFMTV

La vidéo pas "porno" qui a coûté la vie à l'ex de Kim Jong-un

La vidéo en question n'a, en fait, rien de choquant.

La vidéo en question n'a, en fait, rien de choquant. - -

La jeune femme a été exécuté le 20 août dernier en Corée du Nord pour avoir dansé en tenue un peu courte.

La chanteuse Hyon Song-wol, ex-petite amie de Kim Jong-un, avait été fusillée sur ordre de ce dernier fin août, pour avoir enfreint la loi sur la pornographie. En cause, une vidéo, publiée ce lundi en France par le site internet de 20minutes. Elle montre trois jeunes femmes qui dansent, en robe fendue et épaules dénudées.

Rien de la "sextape" évoquée alors, d'autant que les images ont été tournées lors d'une prestation de l'orchestre dont faisait partie la chanteuse, l'Unhasu Orchestra, participant à la propagande du dirigeant nord-coréen.

La chanteuse et les onze artistes composant le groupe, dont son mari, auraient été exécutés devant les membres de leur famille, condamnés pour avoir enfreint la loi contre la pornographie. L'ensemble des proches des victimes auraient été expédiés dans des camps de prisonniers conformément au principe de "culpabilité par association", en vigueur dans la péninsule.


La vidéo «porno» qui a coûté la vie à l'ex de... par 20Minutes

A.D.