BFMTV

La Corée du Nord installe un 2e missile sur sa côte Est

Le destroyer antimissile américain USS McCain en janvier 2003.

Le destroyer antimissile américain USS McCain en janvier 2003. - -

La Corée du Nord a transporté un deuxième missile de moyenne portée sur sa côte orientale et l'a hissé sur un lance-missiles mobile, a rapporté vendredi l'agence sud-coréenne Yonhap, citant un haut responsable gouvernemental à Séoul.

On ne compte plus les provocations de la Corée du Nord. Jeudi, Pyongyang avait approuvé le projet d'opérations militaires contre les Etats-Unis, y compris d'éventuelles frappes nucléaires, suscitant de vives inquiétudes dans la communauté internationale.

Vendredi, la Corée du Nord a transporté un deuxième missile de moyenne portée sur sa côte orientale et l'a hissé sur un lance-missiles mobile. C'est ce qu'a indiqué l'agence sud-coréenne Yonhap, citant un haut responsable gouvernemental à Séoul.

Le ministère de la Défense, qui avait confirmé la veille l'installation par Pyongyang d'un premier missile sur la côte est, n'a pas fait de commentaires sur cette nouvelle information.

Sa portée pourrait atteindre les 4.000 km

"Il a été confirmé que la Corée du Nord a transporté par train, en début de semaine, deux missiles Musudan de moyenne portée, vers la côte est et les a installés sur des véhicules équipés d'un dispositif de lancement", a déclaré le haut responsable cité par l'agence.

Le missile Musudan, dévoilé pour la première fois à l'occasion d'un défilé militaire en octobre 2010, aurait une portée théorique de 3.000 kilomètres, soit la capacité d'atteindre la Corée du Sud ou le Japon. 

Sa portée pourrait atteindre les 4.000 km en cas de charge légère, et il pourrait donc, théoriquement, frapper l'île de Guam dans le Pacifique où sont située d'importantes bases militaires américaines.

"Le Nord est apparemment prêt à tirer ces missiles sans avertissement", selon le haut responsable sud-coréen.

A LIRE AUSSI:
>> Corée du Nord: Kim Jong-Un, ce dirigeant énigmatique

M.R. avec AFP