BFMTV

La Chine impose des mesures nationales de dépistage dans les transports

Une femme avec un masque protecteur devant l'hôpital de Huashan à Shanghai, le 21 janvier 2020 en Chine.

Une femme avec un masque protecteur devant l'hôpital de Huashan à Shanghai, le 21 janvier 2020 en Chine. - Hector Retamal / AFP

Le coronavirus a déjà fait 41 morts dans ce pays, avec le confinement de plus de 56 millions de personnes. Le nombre de personnes contaminées a quant à lui bondi à près de 1300, ont précisé samedi les autorités locales.

La Chine a ordonné des mesures nationales de dépistage du nouveau coronavirus dans les trains, les bus et les avions, afin de tenter d'endiguer l'épidémie.

Des points d'inspection vont être mis en place et tous les voyageurs présentant des symptômes de pneumonie seront "immédiatement transportés" dans un centre médical, a annoncé dans un communiqué la Commission nationale de la santé.

41 morts et 1300 personnes contaminées

Ce virus mortel a déjà fait 41 morts dans ce pays, avec le confinement de plus de 56 millions de personnes. Le nombre de personnes contaminées a quant à lui bondi à près de 1300, ont précisé samedi les autorités locales.

Cinq villes supplémentaires de la province de Hubei (centre) ont été ajoutées aux 13 qui étaient déjà concernées par le cordon sanitaire, qui implique notamment l'arrêt des transports publics à destination de ces agglomérations, et la fermeture des bretelles d'autoroute les desservant.

À l'étranger, un second cas de virus a été confirmé aux Etats-Unis, et trois cas ont été confirmés et hospitalisés vendredi en France, les premiers en Europe. 

C.Bo. avec AFP