BFMTV

Il veut adopter la petite chienne qui s'est prise d'amour pour lui lors d'un marathon

-

- - Capture Youtube

Il veut ramener Gobi chez lui, en Écosse. Ce marathonien qui s'est pris d'amitié pour une petite chienne lors d'une course en Chine est en train de remuer ciel et terre pour pouvoir adopter l'animal.

C'est une rencontre inattendue. Un Écossais qui participait à un ultra-marathon dans le désert de Gobi, en Chine, a terminé sa course en compagnie d'une petite chienne qui s'est prise d'amour pour lui. Ils ont franchi la ligne d'arrivée ensemble et ont tous deux reçus une médaille.

Sur cette épreuve longue de 250 kilomètres, le petit animal, baptisé Gobi, a rejoint Dion Leonard alors qu'il lui restait encore 123 kilomètres à parcourir. 

"Je l'ai portée à travers les rivières"

Le sportif raconte au quotidien britannique The Independent qu'il avait remarqué la chienne aux milieu des autres concurrents lors de la première journée de course. Le deuxième jour, Gobi l'attendait sur la ligne de départ. 

"Ce jour-là (...) sur la ligne d'arrivée, elle m'a suivi dans ma tente et nous avons dormi l'un à côté de l'autre".

Le coureur âgé de 41 ans a partagé pendant les jours suivants son lit, son eau et sa nourriture. "Je l'ai portée à travers les rivières et à des endroits où elle ne pouvait pas traverser par elle-même", précise-t-il sur sa page de crowdfunding, intitulée "Ramener Gobi à la maison".

"Ce serait le meilleur cadeau de Noël"

Car Dion Leonard souhaite à présent adopter la petite chienne. Mais pour cela, il faut effectuer des examens médicaux et un séjour de quatre mois en quarantaine pour la modique somme de 6.000 euros. S'il a vendu une partie de sa collection de whisky pour financer le voyage de Gobi, il a aussi lancé un appel aux dons. L'homme a été entendu et a récolté trois fois plus que la somme nécessaire. Il a promis de reverser le surplus à une association.

En attendant de s'envoler, Gobi a été accueillie chez un de ses amis en Chine. Le sportif espère que sa fidèle compagne à quatre pattes arrivera à Edimbourg pour Noël. "Ce serait le meilleur cadeau." 

Cet improbable compagnonnage a fait sensation sur internet et ému la communauté Twitter.

C.H.A.