BFMTV

Après l'avoir donnée pour "probablement morte", le procureur allemand évoque "un petit espoir" que Maddie McCann soit toujours en vie

Image d'illustration - Madeleine McCann

Image d'illustration - Madeleine McCann - -

"Nous pensons que la petite fille est morte", avaient déclaré les autorités allemandes début juin, après l'ouverture d'une nouvelle enquête concernant la disparition de Maddie McCann il y a 13 ans.

"Un petit espoir". 13 ans après la disparition de Madeleine McCann, petite fille britannique de 3 ans le 3 mai 2007 à Praia da Luz (Portugal), l'affaire a connu un rebondissement inédit début juin. Une enquête a été ouverte sur un ressortissant allemand d'une quarantaine d'années.

"Nous pensons que la petite fille est morte", avaient alors déclaré les autorités allemandes, déclenchant l'émoi pour une affaire qui avait été très suivie en Europe, notamment en Grande-Bretagne. Mais le procureur à la tête de l'enquête s'est repris ce dimanche.

"Etant donné qu'il n'y a aucune preuve médico-légale [de la mort de la fillette], il peut y avoir un petit espoir" qu'elle soit encore vivante, a déclaré lundi au journal britannique The Independent Hans Christian Wolters, procureur allemand en charge de l'enquête.

Il explique ne pas avoir voulu "tuer l'espoir" des Britanniques, et qu'il ne s'était pas rendu compte que cette affaire était "si importante" pour eux.

La police allemande a annoncé mercredi dernier qu'elle enquêtait sur un nouveau suspect, Christian B., actuellement incarcéré à Kiel dans le Nord de l'Allemagne, pour trafic de drogue. Elle le soupçonne du meurtre de Madeleine MacCann, âgée de 3 ans à l'époque. Pédophile multirécidiviste de 43 ans, Christian B. a dû être placé dans une cellule à l'isolement pour des raisons de sécurité.

Salomé Vincendon