BFMTV

Disparition de Maddie McCann: les autorités allemandes "supposent que la petite fille est morte"

Lors d'une conférence de presse, le porte-parole du parquet de Brunswick, en Allemagne, a estimé qu'il y avait peu de chance que Maddie McCann, disparue en 2007 au Portugal, soit encore en vie.

"Nous pensons que la petite fille est morte." 13 ans après la disparition de Madeleine McCann le 3 mai 2007 à Praia da Luz, dans le sud du Portugal, l'affaire connaît un rebondissement inédit, avec une enquête ouverte sur un ressortissant allemand d'une quarantaine d'années. Mais les autorités locales ne sont pas pour autant optimistes quant aux chances de retrouver la fillette vivante. 

Une enquête ouverte pour meurtre

Lors d'une courte conférence de presse, Hans Christian Wolters, porte-parole du parquet de Brunswick a rappelé qu'une enquête était ouverte "visant un Allemand de 43 ans que nous soupçonnons de meurtre". Par conséquent, ces derniers supposent que cette dernière a bien été tuée.

Madeleine McCann a disparu de sa chambre le 3 mai 2007, à quelques jours de son quatrième anniversaire, alors qu'elle séjournait en vacances en famille dans cette petite station balnéaire du sud de l'Algarve.

"Aidez-nous s'il vous plaît"

Le nouveau suspect, identifié grâce à une "étroite collaboration" entre les polices allemande, britannique et portugaise après un renseignement reçu par les Britanniques aux environs du dixième anniversaire de la disparition.

"Cette personne est un délinquant sexuel qui a déjà été condamné à plusieurs reprises, notamment pour abus sexuel sur mineur. Il est actuellement emprisonné pour un autre délit. De 1995 à 2007, le suspect a séjourné régulièrement en Algarve et il a vécu dans une maison située entre Lagos et Praia da Luz, où il s'est rendu à plusieurs pour travailler dans la restauration. Le suspect finançait son train de vie en cambriolant des hôtels, des maisons de vacances et en s'adonnant au trafic de stupéfiants", a détaillé le porte-parole du parquet de Brunswick.

"Aidez-nous s'il vous plaît", a lancé Hans Christian Wolters, après avoir rappelé le nouvel appel à témoin lancé la veille.

Esther Paolini