BFMTV

Une journaliste de Fox News compare les centres de détention pour enfants migrants à des "camps de vacances"

Des tentes à la frontière américaine.

Des tentes à la frontière américaine. - BFMTV

Une journaliste de la chaîne Fox News se retrouve sous le feu des critiques après avoir qualifié les camps accueillant des enfants migrants séparés de leurs parents de "camps de vacances".

Le sort des enfants migrants séparés de leurs parents ne l'a visiblement pas choquée. La journaliste vedette de Fox News Laura Ingraham, connue pour ses positions conservatrices, a fait polémique lundi outre-Atlantique en qualifiant de "camps de vacances" les centres de détention dans lesquels sont placés les enfants de migrants.

"Avant tout des camps de vacances"

Ceux-ci sont séparés de leurs parents à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis depuis le début du mois de juin, en application d'une mesure décidée par Donald Trump.

"Alors que de plus en plus d'immigrés illégaux s'amassent à la frontière, de plus en plus d'enfants sont séparés de leurs parents. Et sont temporairement hébergés dans ce ressemble avant tout à des camps de vacances", a déclaré Laura Ingraham en direct pendant son émission.

Depuis l'annonce de la politique américaine dite de "tolérance zéro" début mai, 2342 enfants et jeunes migrants ont été séparés de leurs familles (du 5 mai au 9 juin), selon les nouveaux chiffres officiels. 

Au nom de la "tolérance zéro" face à l'immigration clandestine, l'administration Trump a décidé d'incarcérer systématiquement les sans-papiers, qu'ils soient accompagnés d'enfants ou non. Ces derniers ne pouvant pas être détenus avec eux, ils sont séparés et envoyés dans des centres d'hébergement. 

Face à l'affluence des dernières semaines, les autorités sont en train d'installer en urgence de nouveaux refuges près de la frontières, au Texas. L'ONU a dénoncé cette politique "inadmissible" et "cruelle".

A.S.