BFMTV

"Trop intelligent", Trump refuse les briefings sur les questions de sécurité

Donald Trump, le 10 novembre 2016.

Donald Trump, le 10 novembre 2016. - Yuri Gripas - AFP

Le président Barack Obama a expliqué dimanche à Donald Trump l'importance des réunions sur les questions de sécurité. Mais, le futur président estime, de son côté, être "trop intelligent pour ces briefing quotidiens".

"Je les reçois lorsque j'en ai besoin". Donald Trump, président-élu des Etats-Unis, n'entend pas mener son mandat autrement. C'est lui et lui seul qui décide de son emploi du temps et de ses réunions à venir.

Le magnat de l'immobilier a, en effet, expliqué sur Fox News ne pas vouloir assister à une réunion quotidienne sur les questions de sécurité. Et la raison qu'il donne est plutôt surprenante: "je suis une personne intelligente". 

"Pour les huit années à venir"

Donald Trump a déjà affirmé en savoir plus sur la façon de combattre le groupe jihadiste Daesh que les hauts dirigeants de l’armée. Aussi, alors que Barack Obama avait des réunions quotidiennes, lui a opté pour des séances hebdomadaires.

"Chaque matin, les mêmes mots. Monsieur, rien n'a changé.[...] Vous savez, je suis une personne intelligente. Je n'ai pas besoin que l'on me répète chaque jour les mêmes choses, les mêmes mots, et cela pour les huit années à venir".

Car oui, Donald Trump est déjà persuadé qu'il sera réélu à la fin de son prochain mandat. 

"Prendre les meilleures décisions possibles"

Ce à quoi, Barack Obama, lui a répondu que ces réunions étaient essentielles.

"Peu importe à quel point vous être intelligent, vous avez besoin d'avoir les meilleures informations pour prendre les meilleures décisions possibles."

Puis, l'actuel chef de l'Etat a estimé que son successeur changera probablement d'avis une fois installé à la Maison Blanche. 
E. H.