BFMTV
Amérique du Nord

L'Ouragan Irma menace désormais les Etats-Unis

La Maison Blanche anticipe, ce mercredi soir, l'arrivée du phénomène météorologique sur le sud-est de son territoire. Si la région est coutumière de ce type d'événement climatique, un ouragan de cette ampleur n'a encore jamais frappé la région.

"En Floride, les évacuations ont déjà commencé", rapporte notre correspondant à Washington Jean-Bernard Cadier. Le président des Etats-Unis Donald Trump a déclaré mardi soir l'état d'urgence dans plusieurs territoires américains dont la Floride, Porto Rico et les Iles Vierges, situés sur la route du puissant ouragan Irma, ce qui permet de débloquer des moyens supplémentaires. 

Selon le dernier bulletin d'information du Centre américain des ouragans (NHC), les vents d'Irma soufflaient toujours à 295 km/h soit en catégorie 5, la plus élevée de l'échelle Saffir-Simpson.

"Un ouragan potentiellement catastrophique"

Les météorologues ont mis en garde contre "un ouragan potentiellement catastrophique", pressant pour une accélération des préparatifs en vue de son arrivée. 

"Sur toute la zone des îles Keys au sud de la Floride, on redoute une montée des eaux de 3 mètres sur des îles qui sont à 2 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il y a un réel risque de submersion. On craint aussi la force des vents si l'ouragan arrive comme annoncé avec une force 5", explique Jean-Bernard Cadier.

"Sur le continent, la zone de Miami Beach, qui est au niveau de la mer, pourrait être évacuée dans les 48 heures. Dans cette région, des ouragans de cette taille, de cette puissance, de cette vitesse, c'est du jamais vu", poursuit notre correspondant.

"Pour assurer la santé et la sécurité publiques"

Ces déclarations d'état d'urgence, annoncées dans trois communiqués distincts de la Maison Blanche, "permettent au ministère de la Sécurité intérieure et à l'Agence fédérale des situations d'urgence (Fema) de coordonner tous les efforts d'assistance en cas de catastrophe".

"Cette action va soulager les difficultés et les souffrances que la situation d'urgence pourrait faire endurer à la population locale" et fournir l'aide nécessaire "pour assurer la santé et la sécurité publiques", a poursuivi la Maison Blanche.

L'ouragan devrait atteindre les Iles-sous-le-Vent mardi soir ou mercredi matin, puis se diriger vers les Iles Vierges avant de passer près ou de toucher le nord de Porto Rico mercredi soir. La République dominicaine, Haïti, la Guadeloupe ont également été mis en alerte.

E. M. avec AFP