BFMTV

Fraude à l’entrée des universités américaines : elle intègre l’équipe de foot de sa fac sans toucher un ballon

La profil de Lauren Isackson sur le site de UCLA.

La profil de Lauren Isackson sur le site de UCLA. - UCLA

Les parents de Lauren Isackson auraient déboursé plus de 250 000 dollars pour que leur fille intègre l’université de UCLA et son équipe de football féminine alors qu’elle n’avait jamais pratiqué ce sport en compétition.

A la suite des récentes révélations concernant le vaste système de fraude à l’entrée des universités américaines, de nombreuses histoires commencent à apparaître dans les médias américains. Celle de Lauren Isackson n’est pas banale.

Sans avoir jamais joué au football en compétition, cette jeune californienne qui pratiquait l’équitation a en effet intégré la prestigieuse université américaine UCLA en 2017 en tant que joueuse et manager de l’équipe de football féminine de sa faculté après que ses parents aient versé plus de 250 000 dollars de pots-de-vin via des actions Facebook aux instigateurs de ce système de fraude.

D'après les enquêteurs, les versements auraient été effectués à la Key Worldwide Foundation, l'association d'un certain Rick Singer, qui soudoyait des entraîneurs et surveillants de différents campus afin de fournir aux enfants de fausses références sportives et meilleurs résultats aux tests.

“Isackson n’avait jamais pratiqué le football en compétition avant d’intégrer UCLA”, explique le Los Angeles Times d’après des informations révélées par les enquêteurs. “Et pourtant, durant une saison entière, elle était listée comme milieu de terrain sur la composition de cette équipe qui a terminé seconde du championnat national en 2017 contre Stanford.”

Zéro minutes jouées

Lorsque Lauren Isackson a intégré ses rangs, cette équipe de football faisait partie des meilleures du pays à un niveau universitaire. D’après sa coach Amanda Cromwell, elle comportait des joueuses de niveau international, dont une footballeuse de l’équipe nationale canadienne et cinq joueuses de l’équipe nationale américaine de jeunes.

Lauren Isackson, qui possède ainsi un profil falsifié sur le site internet de UCLA, qui expliquait qu’elle avait notamment été capitaine du Woodside Soccer Club de 2012 à 2016 durant son adolescence. Contacté par le Los Angeles Times, le club de football en question a avoué n’avoir jamais entendu parlé d’elle.

Durant sa première saison à UCLA, Lauren Isackson n’a pas joué une seule minute aux côtés de ses coéquipières mais est restée deux ans manager de son équipe, chargé d’organiser les déplacements de son équipe et de s’occuper des charges administratives.

Si elle n'est aujourd'hui plus sur la liste des joueuses de l'équipe de sa faculté, Lauren Isackson est encore étudiante à UCLA.

600 000 dollars de pots-de-vin

Davina et Bruce Isackson ont depuis ces révélations été inculpés dans l’affaire de ce système de fraude. Le couple avait par ailleurs également réussi à placer sa seconde fille dans une équipe universitaire d’aviron alors qu’elle pratiquait elle-aussi l’équitation.

En tout, les Isackson auraient déboursé près de 600 000 dollars pour que leurs filles intègrent de prestigieuses universités. Ils comptaient faire de même avec leur troisième enfant. Après la découverte de ce scandale de fraude à grande échelle, celui-ci devra cependant faire valoir de réelles qualités pour rentrer à l’université.

Juliette Mitoyen