BFMTV

Trump assure que les Etats-Unis ont "largement surmonté" la crise du Covid-19

Donald Trump lors d'une conférence à la Maison Blanche le 5 juin 2020

Donald Trump lors d'une conférence à la Maison Blanche le 5 juin 2020 - CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

Lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, le président américain s'est félicité de la reprise de l'économie locale et a évoqué de "très bonnes surprises" concernant les vaccins contre le coronavirus.

Donald Trump a affirmé ce vendredi que les Etats-Unis avaient "largement surmonté" la pandémie de Covid-19, qui continue de faire autour d'un millier de morts chaque jour dans le pays. Commentant la baisse surprise du chômage en mai, le président des Etats-Unis a vanté la "force" de l'économie américaine.

"Cette force nous a permis de surmonter cette horrible pandémie, nous l'avons largement surmontée", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche. "Nous avons pris toutes les décisions qu'il fallait", a-t-il encore assuré, alors que sa gestion de la crise sanitaire a été souvent critiquée.

Selon le milliardaire républicain, les Etats-Unis ont "fait un grand pas" dans leur "rebond", et les prochains mois démontreront que l'économie, en pleine santé avant l'épidémie et le confinement, repartira de plus belle.

"On veut la fin du confinement pur et dur"

Il a de nouveau appelé les gouverneurs des Etats où sont toujours en vigueur le confinement et autres restrictions pour endiguer la maladie Covid-19 à les lever.

"On veut la fin du confinement pur et dur dans ces Etats", a-t-il plaidé, assurant que la situation était bonne là où les restrictions ont pris fin.

Lors de cette conférence de presse, le président américain a par ailleurs annoncé "de très bonnes surprises" concernant les avancées sur la recherche d'un vaccin contre le Covid-19. 

"Nous avons fait de gros progrès sur les vaccins. D'ailleurs, en termes de transport et de logistique, nous avons deux millions de vaccins prêts à partir s'ils passent les tests sanitaires", a indiqué Donald Trump.
Mélanie Rostagnat avec AFP