BFMTV

Trump accuse à présent Clinton "de se droguer"

Le candidat républicain a dit penser que sa rivale se drogue et se dope.

Dans une surprenante attaque, Donald Trump s’est dit convaincu, samedi dans le New Hampshire, qu'Hillary Clinton avait recours à des produits dopants, allant même jusqu’à proposer des contrôles avant le prochain débat.

"Je pense qu’elle est dopée, je pense qu’elle se drogue", a déclaré le milliardaire, sans équivoque, à quatre jours de leur troisième et dernier face-à-face télévisé.

"Je ne sais pas ce qui se passe avec elle. Au début du dernier débat, elle était gonflée à bloc. A la fin, elle pouvait à peine retourner à sa voiture", a affirmé le candidat républicain mimant un geste de fatigue, comme pour alimenter les interrogations sur l’état de santé de sa rivale.

En difficulté au sein même de son parti, Donald Trump achève une étonnante campagne avec des propos vulgaires sur les femmes et un déluge d'accusations de harcèlement à son encontre, accusant dans le même temps "les médias corrompus de truquer l'élection".

C.C. avec AFP