BFMTV

Texas: 12 morts et 200 blessés, les recherches se poursuivent

L'explosion, apparemment provoquée par un incendie dont l'origine reste inconnue, a projeté une boule de feu de 30 mètres de diamètre. La déflagration a soufflé des dizaines d'habitations alentour.

L'explosion, apparemment provoquée par un incendie dont l'origine reste inconnue, a projeté une boule de feu de 30 mètres de diamètre. La déflagration a soufflé des dizaines d'habitations alentour. - -

Le bilan de la gigantesque explosion survenue mercredi dans une usine d'engrais à West, au Texas, a atteint 12 morts vendredi, alors que les recherches se poursuivaient.

Douze morts: c'est le bilan provisoire, vendredi, de la gigantesque explosion survenue mercredi dans une usine d'engrais à West, au Texas.

L'énorme déflagration survenue vers 20 heures (3 heures jeudi en France) dans le complexe industriel de la ville proche de Waco a été si violente qu'elle a soufflé des dizaines d'habitations alentour.

Pour comparaison, l'explosion a été enregistrée avec la même force qu'un séisme de magnitude 2,1 et ressentie à une distance de 80 km, selon le Centre américain de géophysique (USGS). On fait le point.

>> 12 morts, 200 blessés, plusieurs dizaines de disparus

Vendredi, soit deux jours après le drame, les autorités avançaient un bilan provisoire de 12 morts et de 200 blessés, et la destruction de 50 maisons à la suite de la déflagration.

Enquêteurs et services de secours étaient néanmoins toujours à pied d'oeuvre pour retrouver d'éventuels survivants. 150 maisons avaient été recensées, les recherches devaient encore se poursuivre dans 25 autres.

Le nombre de disparus n'a pas été précisé. Selon des déclarations à la presse du sénateur John Cornyn, celui-ci atteindrait 60. Mais l'élu a émis l'hypothèse qu'ils pourraient simplement se trouver chez des amis ou de la famille.

>> Sur l'enquête, les autorités n'excluent aucune hypothèse

L'explosion, apparemment provoquée par un incendie dont l'origine reste inconnue, a projeté une boule de feu de 30 mètres de diamètre. "C'est comme si une bombe nucléaire avait explosé", a déclaré à CNN Tommy Muska, le maire de West.

Accident ou attentat, l'explosion est survenue après le double attentat perpétré lundi sur la ligne d'arrivée du marathon de Boston, qui a fait trois morts et 180 blessés.

Les enquêteurs continuent de considérer les lieux de l'explosion comme une scène de crime, a indiqué Jason Reyes, le porte-parole du département de la sécurité publique du Texas.

Car le vendredi 19 avril marque le 20e anniversaire de la fin du siège d'une secte à Waco, qui avait coûté la vie à 76 personnes. Ce jour est aussi l'anniversaire de l'attentat d'Oklahoma City, qui avait vu un sympathisant d'une organisation d'extrême droite tuer à l'explosif 168 personnes dans un immeuble du gouvernement fédéral, le 19 avril 1995.

Peu après l'explosion de l'usine West Fertilizer, le porte-parole des pompiers Don Yeager avait toutefois confié que l'origine du sinistre, encore indéterminée, pourrait être due à de l'ammoniac.

>> "Prières" d'Obama et du pape François

Dans un communiqué, le président Barack Obama a transmis ses "prières à la population de West". Le pape François a aussi appelé à "s'unir avec lui dans la prière" pour les victimes et leurs familles dans un message sur son compte Twitter.

Le village de West, 2.800 habitants, est peuplée à 75% de personnes d'origine tchèque depuis la fin du 19e siècle et l'ambassadeur de la République tchèque à Washington, Petr Gandalovic, devait s'y rendre, selon son ministère à Prague.

La population du village a également tenu jeudi soir une veillée en hommage aux victimes.


À LIRE AUSSI: >> Texas: au moins 5 morts et 160 blessés dans l'explosion d'une usine

>> EN IMAGES - Explosion au Texas: les photos des témoins