BFMTV

Tempête Hercules: le Canada et les Etats-Unis pris dans un "vortex polaire"

La vague de froid historique qui frappe le nord des Etats-Unis n'épargne pas Chicago, où on relevait -16°C, le 7 janvier 2014

La vague de froid historique qui frappe le nord des Etats-Unis n'épargne pas Chicago, où on relevait -16°C, le 7 janvier 2014 - -

Une vague de froid historique frappe les Etats-Unis et le Canada depuis une semaine. Un phénomène venu du Pôle nord. Explications.

Avec des températures ressenties descendant jusqu'à -53°C dans le Montana, les Etats-Unis font face depuis une semaine à une vague de froid historique. A titre de comparaison, le même jour, la température ressentie était "seulement" de -34°C au Pôle Sud. Un froid tel que même les ours polaires doivent être rentrés au chaud dans le zoo de Chicago. A quoi est dû ce froid?

La faute à un "vortex polaire"

Un "vortex polaire". Cette vague de froid s'explique par un "vortex polaire", un phénomène connu des météorologistes, soit des vents tourbillonnants froids venant du Pôle nord. Des vents qui, en temps normal, restent cantonnés à la zone arctique mais qui, dans le cas présent, ont atteint l'Amérique du nord en raison d'un affaiblissement du courant chaud, le "jet stream".

NOAA's .@NWSNewYorkNY explains the #PolarVortex in 1 easy graphic: http://t.co/BttRHHrg1X @NWS #ColdOutbreak pic.twitter.com/iG0HSjBajm
— NOAA (@NOAA) January 6, 2014

Résultats, des températures polaires. Il faisait mardi matin -22°C à Chicago, avec un ressenti de -33°C en raison du vent, -15°C à New York, - 28°C à Embarrass (Minnesota, nord, -37°C en ressenti), la ville la plus froide des Etats-Unis lundi. Le sud n'était pas épargné, avec -14°C à Nashville et - 12°C à Atlanta, des températures qui n'avaient pas été vues depuis 20 ans.

S. C. avec AFP.