BFMTV

Quand Obama répond (avec humour) à des tweets méchants

Obama s'est prêté au jeu des "mean tweets" dans l'émission de Jimmy Kimmel jeudi.

Obama s'est prêté au jeu des "mean tweets" dans l'émission de Jimmy Kimmel jeudi. - Capture ABC

VIDEO - Comme de nombreuses stars avant lui, le président américain s’est prêté au jeu des "mean tweets" sur le plateau de l’animateur Jimmy Kimmel: il a lu une série de messages méchants postés contre lui sur Twitter. Et avec le sourire s’il-vous-plaît !

Toujours plus drôle, toujours plus cool. On savait Barack Obama grand habitué avec sa femme Michelle des mises en scène humoristiques (footing à la Maison Blanche et grimaces devant la glace pour Monsieur, danse et course en sac pour Madame). Il a une nouvelle fois prouvé son sens de l’autodérision et de la répartie dans l’émission de Jimmy Kimmel jeudi.

Invité pour la première fois sur le plateau de l’animateur d’ABC, le président des Etats-Unis s’est prêté au jeu des "mean tweets". Le principe ? Une courte séquence pendant laquelle des célébrités (Britney Spears, Ashton Kutcher ou encore Gwyneth Paltrow l’ont fait avant lui) lisent à l’écran des messages méchants postés à leur encontre sur Twitter.

"Pas mal !"

“Les cheveux d’Obama ont l’air plus gris ces jours-ci. Je n’arrive pas à m’expliquer pourquoi, puisqu’il n’a pas du tout l’air inquiet de tout ce qu’il se passe”, a commencé Obama, affichant une petite moue dubitative.

“Y aurait-il un moyen d’envoyer Obama sur un terrain de golf à l’autre bout du monde et de le laisser là-bas?”, a-t-il poursuivi, répondant à l’auteur du tweet par un “Eh bien @RWSurferGirl, je pense que c’est une excellente idée!”.

“Un pack de 30 Coors Light (une marque de bière américaine, ndlr) coûte maintenant 23 dollars à Sun Stop. Merci Obama”, a encore relayé le chef d’Etat. Et de saluer le suivant (“Comment faire en sorte que les yeux d'Obama s'illuminent? En allumant une lampe torche dans ses oreilles !”) d’un “c’est pas mal !”.

"Le 'lol' est redondant quand il y a le 'haha'"

Obama a aussi montré qu’il savait manier l’ironie. “Que quelqu’un envoie des conseils à Obama sur comment être un bon président. Haha. Genre, je parie que ça aiderait. Lol”, a-t-il lu, avant de railler: “Le ‘lol’ est redondant quand il y a le ‘haha’”.

Le dernier tweet aura quant à lui été l’occasion d’un mini-show avec Jimmy Kimmel. “Ca ne me gêne pas que le président porte des jeans. Ca me gêne que le président porte CES jeans“, a lu Barack Obama, rejoint par l’animateur arborant pour la blague un jean exagérément large.

Pour autant, cette sélection n'avait pas de quoi impressionner le président. Selon un membre de l’équipe de l’émission cité par Variety, Obama a relevé que ces tweets étaient loin d’être aussi méchants “que ce que le Sénat dit” à propos de lui .

V.R.