BFMTV

Quand Murdoch s'en prend à Obama sur Twitter

Rupert Murdoch n'a jamais caché être un ultraconservateur.

Rupert Murdoch n'a jamais caché être un ultraconservateur. - -

Fervent soutien du camp républicain, le magnat des médias Rupert Murdoch s'en est pris à la Maison Blanche, samedi, sur son compte Twitter.

Rupert Murdoch n'aime pas le camp Obama et le fait savoir. Le magnat des médias de 81 ans - qui n'a jamais caché être un ultraconservateur - s'en est violemment pris au président des Etats-Unis et à son vice-président, Joe Biden, samedi sur Twitter. Toujours sur le réseau social, il a affirmé son engagement derrière le républicain Mitt Romney, à trois semaines de l'élection présidentielle.

Le patron de News Corporation a notamment accusé Joe Biden de mentir sur les relations de l'administration Obama avec le leader israélien Benjamin Netanyahu, ainsi que sur l'attaque contre le consulat de Benghazi.

"Cauchemar pour Israël si Obama gagne. Biden a ouvertement menti à propos des relations avec Bibi (Netanyahu). Susan Rice au département d'Etat, un vrai cauchemar", a ainsi écrit Rupert Murdoch sur son compte Twitter.

Nightmare for Israel if Obama wins.Biden outright lied about personal relations with Bibi. Susan Rice for State real nightmare.

Susan Rice, ambassadeur américaine auprès de l'ONU, fait partie des candidats potentiels pour prendre la suite d'Hillary Clinton si Barack Obama l'emporte.

"Toute cette administration n'est qu'un désastre"

Dans le deuxième des quatre tweets qu'il a envoyés en l'espace de 18 minutes, Rupert Murdoch s'en est aussi pris à la Maison Blanche pour sa gestion de l'attaque de Benghazi, en Libye, qui a causé la mort de quatre Américains, dont l'ambassadeur Chris Stevens, le 11 septembre dernier.

"La Maison Blanche ment toujours à propos de Benghazi. Ils DEVAIENT savoir la vérité, ou toute cette administration n'est qu'un désastre? Biden a envoyé la CIA sous un bus, maintenant la Maison Blanche balance le département d'Etat!", a-t-il écrit.

White House still lying about Benghazi.HAD to know truth, or is whole admin a shambles? Biden threw CIA under bus, now WH throws State!

Les autorités américaines ont changé plusieurs fois de version sur l'attaque de Benghazi, admettant finalement après plusieurs jours de tergiversations qu'il s'agissait d'une attaque terroriste. "