BFMTV

Présidentielle américaine: Trump recule dans les sondages après le premier débat

Premier débat entre Hillary Clinton et Donald Trump avant la présidentielle de novembre aux Etats-Unis.

Premier débat entre Hillary Clinton et Donald Trump avant la présidentielle de novembre aux Etats-Unis. - Timothy A. CLARY / AFP

Fragilisé par l'affaire Miss Univers et celle de ses impôts, Donald Trump recule dans les sondages réalisés depuis le premier débat télévisé qui l'a opposé lundi dernier à Hillary Clinton. A cinq semaines de l'élection, le candidat républicain apparaît en difficulté.

A en croire les sondages, Hillary Clinton est la grande gagnante du débat qui a opposé la semaine dernière les deux principaux candidats à la Maison Blanche. Fragilisé par sa marque de mépris envers une ancienne Miss Univers et son refus de publier ses déclarations de revenus, deux sujets abordés lors du débat, Donald Trump apparaît aujourd'hui à la traîne dans les dernières études d'opinion. A 36 jours de l'élection présidentielle américaine, ces chiffres défavorables vont être de plus en plus durs à rattraper, alors que le deuxième débat doit se tenir dimanche 9 octobre. 

Le dernier sondage en date, publié ce lundi et commandé par le site Politico, montre un écart de 6 points entre la démocrate et le républicain: Hillary Clinton est créditée de 42% des intentions de vote, contre 36% pour Donald Trump. Le candidat libertarien Gary Johnson obtient quant à lui 9%. Parmi les votants, la catégorie des plus jeunes, les moins de trente ans, semble avoir massivement migré vers le camp de la démocrate.

Alicia Machado, une épine dans le pied du candidat Trump

Ce sondage a été réalisé dans les heures qui ont suivi le débat, précise Politico, et d'après ses résultats, l'affaire Alicia Machado a joué en défaveur du candidat républicain auprès des femmes, un électorat déjà plutôt enclin à voter Clinton. Cette ancienne Miss Univers, élue en 1995 alors que Trump venait d'acquérir les droits du concours, a rallié le camp Clinton et raconte à qui veut l'entendre les humiliations que le magnat de l'immobilier lui avait fait subir, alors qu'elle avait grossi dans les mois qui ont suivi son couronnement. Il l'avait notamment surnommé "Miss Peggy la cochonne", et "Miss femme de ménage", dans une allusion au fait qu'elle était vénézuélienne.

"74% (des votants, Ndlr) ont entendu parler des commentaires de Trump à propos de Machado", écrit Politico. "55% des femmes ont répondu que cela leur donnait une image moins favorable de Trump, et 43% des votants ont déclaré que l'incident affaiblissait leurs chances de soutenir Trump."

Evoquer Bill Clinton ne serait pas une bonne idée

Comme l'explique aussi le site d'information, Trump aurait confié au New York Times qu'il était décidé à attaquer sa rivale en évoquant l'infidélité de Bill Clinton. Une approche à laquelle il a fait allusion lors du débat de lundi dernier, répétant à plusieurs reprises qu'il voulait dire quelque chose de "méchant". Mais d'après les résultats du sondage de Politico, cette approche jouerait aussi en sa défaveur.

"56% des votants disent qu'il serait inapproprié de parler des liaisons de Clinton. 62% des femmes estiment que ce serait inapproprié. 60% déclarent qu'il est inapproprié d'évoquer l'époux ou l'épouse de l'autre candidat" dans le débat pour la présidentielle.

Dans un autre sondage publié samedi, l'avance d'Hillary Clinton apparaissait déjà clairement. Elle obtenait 44% des voix contre 41% pour Donald Trump, d'après cette étude de Real Clear Politics, qui publie aussi sur son site tous les derniers résultats.

Hillary en tête dans les Etats-clés

Dans le détail, sur les 11 sondages réalisés depuis le débat dans les différents Etats-clés, Hillary Clinton apparaît à chaque fois gagnante. C'est le cas notamment dans le Nevada, où la démocrate obtient une avance de 6 points, le New Hampshire, où elle a 7 points de plus que Trump, et la Floride, très courtisée par les deux candidats, où Hillary Clinton devance Trump de 4 points d'après un sondage Mason-Dixon, et de 1 point d'après une enquête d'opinion de Fox 13 et Opinion Savvy.

Mi-septembre, Donald Trump pensait avoir effacé l'avance de sa rivale. Il semblerait qu'il ait tiré des conclusions un peu trop hâtives, même si l'élection n'est pas encore gagnée pour Hillary Clinton. Dans cette campagne présidentielle volatile, quelques jours peuvent en tout cas suffire à rebattre les cartes et Donald Trump, sur la défensive, reste vague sur sa participation au prochain débat. Je veux faire le prochain débat, mais tout le monde parle du micro", a-t-il dit au New York Times vendredi.

Le quotidien est d'ailleurs pour beaucoup dans les jours de débâcle qui s'annoncent encore pour Donald Trump. Le New York Times a publié ce week-end ces extraits de sa déclaration d'impôts de 1995, qui montre qu'il pourrait avoir évité de payer l'impôt sur le revenu pendant 18 ans. 

Charlie Vandekerkhove avec AFP