BFMTV

Présidentielle américaine : la guerre des spots de pub fait rage

Les Américains sont lassés des incessants spots publicitaires qui comparent les candidats

Les Américains sont lassés des incessants spots publicitaires qui comparent les candidats - -

Les médias des Etats américains encore indécis sont inondés de spots publicitaires politiques. Les électeurs commencent à saturer, mais les partis sont prêts à tout pour faire en sorte qu’ils votent pour eux.

Aux États-Unis les publicités négatives elles sont autorisées même pendant la campagne présidentielle. Par écran interposé démocrates et républicains se livrent une bataille féroce. L’objectif de ces spots publicitaires est de torpiller l’adversaire et le décrédibiliser. Pourtant la plupart des Américains détestent les spots de campagne.

"Plus les militants sont en colère, plus ils s'impliquent dans la campagne"

Et les études montrent qu’ils n’influencent qu’un nombre infime d’électeurs indécis. Mais cette pratique n’est pas prête de disparaître. Rien qu’en Floride les équipes de campagne ont déjà dépensé 150 millions de dollars. “La colère peut être une source de motivation très forte. Plus les militants sont en colère, plus ils ont tendance à s’impliquer dans la campagne, à faire des dons et à voter" analyse Lauren Feldman, professeur en communication.

Les partis devraient dépenser un milliard de dollars pour la présidentielle de 2012

Antoine Delpierre