BFMTV

New York lance une campagne contre l'islamophobie après l'attentat de Chelsea

BFMTV

Dix jours après l'attentat à Manhattan, la ville de New York a annoncé lundi le lancement d'une vaste campagne contre l'islamophobie, pour éviter la stigmatisation des centaines de milliers de musulmans qu'elle abrite.

"Plus que jamais, il est important que tous les new-yorkais s'unissent dans le rejet de la violence et de la haine", a déclaré lundi le maire démocrate de la ville, Bill de Blasio, cité dans un communiqué. "Nous ne tolérerons pas la discrimination ni la violence d'aucune sorte (...) Tous les new-yorkais, y compris nos frères et soeurs musulmans, doivent être traités avec la dignité qu'ils méritent".

La campagne va d'abord se décliner sur les réseaux sociaux avec le hashtag #IAmMuslimNYC. Des ateliers sont également prévus à partir du mois prochain pour permettre aux employés de la ville et aux employeurs publics et privés de "mieux comprendre la religion" musulmane, en attendant une grande campagne dans tous les médias à la fin du printemps 2017 - alors que la campagne pour la réélection de Bill de Blasio devrait battre son plein.

Depuis sa première campagne en 2013, le maire de New York joue à fond la carte multiraciale et oecuménique. 

V.R. avec AFP