BFMTV

Michael Kittrell, à l’origine du mème "Ginger do have souls", a changé de sexe

Michael Kittrell, alias Copperab, s'appelle désormais Claire Kittrel.

Michael Kittrell, alias Copperab, s'appelle désormais Claire Kittrel. - Capture d'écran YouTube

Michael Kittrell, alias Coppercab, était devenu le roux le plus moqué du web avec sa vidéo "Gingers do have souls!!", détournée dans le monde entier et même par la série South Park. Dans une vidéo postée en début de semaine, il fait son coming-out et annonce s'appeler désormais Claire.

"Je sais que beaucoup de vous vont se moquer de moi. Je sais que beaucoup vont penser que je plaisante. Mais c’est la vidéo la plus difficile que j’ai eu à faire". Les traits tirés sous une épaisse couche de maquillage, Claire annonce sur sa chaîne YouTube qu'elle a changé de sexe.

Si son visage vous rappelle quelque chose, c'est tout à fait normal. Il y a peu, elle était connue en tant que Michael Kittrel, auteur d'une vidéo virale "Gingers do have souls!!" ("Les roux ont bien une âme!!"). De retour après avoir été moqué par le monde entier, il confie aujourd'hui avoir subi plusieurs opérations chirurgicales pour devenir une femme.

South Park avait tout déclenché

Cette vidéo de dix minutes, publiée mardi et repérée par nos confrères de Slate.fr, cumule ce samedi plus de 800.000 vues. Il faut dire que celle qui se fait désormais appeler Claire Kittrel (Coppercab sur Internet) s'est fait connaître il y a six ans en devenant l'un des mèmes les plus populaires du web.

C'est un épisode de South Park diffusé en 2005 qui avait tout déclenché. Dans Ginger Kids (Les Rouquins), Cartman affichait sa haine des roux et popularisait la phrase "les roux n'ont pas d'âme".

Le harcèlement des roux, très répandu outre-Altantique

Un épisode qui avait soulevé une grosse polémique, pour avoir, notamment, inspiré un adolescent canadien dans le lancement d'un groupe sur Facebook, National Kick a Ginger Day (traduire: Journée nationale des coups de pieds aux roux). De nombreux témoignages avaient fait état, à la suite de la popularité de ce groupe, d'agressions d'adolescents roux en classe. Un harcèlement très répandu encore aujourd'hui de l'autre côté de l'Atlantique.

En réaction, Michael Kittrel avait posté cette fameuse vidéo "Gingers do have souls!!". Un cri du cœur maladroit et un poil agressif, plein de tirades parfois cocasses, et dans lequel il évoque, notamment, le suicide.

South Park parodie la vidéo

Comme le détaille Know your meme, cette vidéo est devenue un succès planétaire, en cumulant les 3,1 millions de vues, et "plus de 600 vidéos de réponses dans le mois qui a suivi la mise en ligne".

Pour se moquer du rouquin, les internautes se déchaînent dans des vidéos parodiques qui deviennent, elles aussi, virales. Jusqu'au point d'orgue: pour sa quatorzième saison, South Park sort un teaser qui parodie la vidéo de Michael Kittrel.

Attention whore, Michael Kittrel? 

Comme le rappelle Slate.fr, l'adolescent lui-même a contribué à alimenter le déchaînement de haine et d'humiliations qu'il a récoltés avec sa prestation. Avec des vidéos comme "Apology for Slavery", dans laquelle Michael Kittrel s'excuse au nom des blancs pour l'esclavage et déclame qu'être roux est une race, il remet régulièrement des pièces dans la machine.

"On se demande presque s’il ne joue pas la comédie pour récolter des vues. Ses haters vont d’ailleurs régulièrement l’accuser de jouer un rôle, d’être un troll, ce qu’il dément fermement", souligne Slate.fr. Jusqu'à ce qu'il disparaisse, au début du mois de mars 2015, de sa chaîne YouTube, pour réapparaître, il y a quelques jours, sous sa nouvelle identité.

C. P.