BFMTV

Matthew: après l'ouragan, les inondations

-

- - AFP

Si l'ouragan Matthew a perdu de sa force, le sud-est des États-Unis est désormais exposé au risque d'inondations importantes.

"Un décès sur quatre lors des ouragans tropicaux aux États-Unis est lié à la montée des cours d'eau à cause des fortes pluies". C'est ce qu'affirme Rick Knabb, directeur du Centre d'information sur les ouragans. Une forme de mise à garde après le passage de l'ouragan Matthew. Ce n'est pas parce que les vents violents sont passés que le drame est derrière les habitants de cette région.

Alors que l'ouragan a été rétrogradé en catégorie 1, les autorités craignent désormais la montée des eaux. Le service météorologique national (NHC) prévient que Matthew va déverser de fortes pluies -pouvant entraîner des crues soudaines importantes- des dizaines de kilomètres à l'intérieur des terres.

La montée des eaux liées à l'ouragan -jusqu'à 3 mètres attendus par endroits- cumulée à la marée haute vont créer une association "dangereuse", a averti le NHC. Résultat: les autorités des États concernés ont ordonné l'évacuation d'environ trois millions de personnes.

Notamment près de la moitié des 850.000 habitants de Jacksonville (Floride), où la pluie avait cessé samedi matin, selon une journaliste de l'AFP qui a vu des arbres à terre et des signes d'inondation mais pas de gros dégâts. En revanche, dans les villes côtières, les dégâts sont importants.

Ivan Valerio avec AFP