BFMTV

Le suspect de quatre meurtres identifié grâce à une croûte de pizza

Les meurtres ont été commis dans un quartier cossu de Washington à proximité de la résidence du vice-président Joe Biden.

Les meurtres ont été commis dans un quartier cossu de Washington à proximité de la résidence du vice-président Joe Biden. - Capture d'écran BFMTV

Grâce à de l'ADN prélevé sur des restes d'une assiette, les policiers de Washington aux Etats-Unis ont pu retrouver la trace du suspect d'un quadruple meurtre.

Il faut terminer son assiette! Le suspect d'un quadruple meurtre commis dans la capitale américaine, Washington, aurait dû se souvenir de ce conseil. Ce dernier a été identifié par les autorités à partir d'ADN prélevé sur des... restes de pizza.

L'homme en question s'appelle Daron Dylon Wint et est âgé de 34 ans. Un mandat d'arrêt a été lancé contre lui dans le cadre de l'enquête sur la mort d'un riche homme d'affaires Savvas Savopoulos, 46 ans, de son épouse Amy, 47 ans, de leur fils de 10 ans et d'une employée de maison de 57 ans. Le millionnaire et ses proches avaient été découverts, le 14 mai, ligotés et brutalisés dans leur demeure qui avait été incendiée volontairement, dans un quartier cossu de Washington.

Une pizza commandée la veille des meurtres

Alors que la maire de Washington, Muriel Bowser, a qualifié ces meurtres de "diaboliques", les enquêteurs ont pu rapidement progressé pour trouver un suspect dans cette affaire. Et ce grâce à une pizza commandée le 13 mai, la veille de la découverte des corps, alors que la famille Savopoulos était vraisemblablement séquestrée par leur meurtrier. C'est sur les croûtes restantes que l'ADN du suspect a été retrouvé. Des prélèvement sont effectués, et là le nom du suspect sort.

"Il y a des aspects du crime qui semblent bien pensés… Et d’autres qui sont totalement irréfléchis, voir téméraires", analyse Ellen O'Toole, une ancienne agent du FBI.

Daron Dylon Wint a, selon les premiers éléments de l'enquête, travaillé pour l'entreprise du chef de famille. "A ce stade, il ne semble pas s'agir d'un crime au hasard, il existe un lien entre l'entreprise du suspect et l'entreprise de la famille Savopoulos", a indiqué Cathy Lanier, la chef de la police de Washington. Le Washington Post, selon une source non identifiée, rapporte l'existence d'une enveloppe contenant 40.000 dollars déposée peu avant les meurtres au domicile de Savopoulos.

Le suspect aurait été repéré jeudi dans le quartier de new-yorkais de Brooklyn à plus de 350 kilomètres de Washington. La petite amie ainsi que sa famille y résideraient, selon certains médias américains. "Je crois que même sa famille l'a imploré de se rendre", a expliqué Cathy Lanier lors de sa conférence de presse.

Justine Chevalier avec AFP