BFMTV

Google Maps: quand une recherche raciste mène à... la Maison Blanche

Sur Google Maps, la recherche "nigga house" mène directement... à la Maison Blanche.

Sur Google Maps, la recherche "nigga house" mène directement... à la Maison Blanche. - Capture d'écran Google Maps

Le géant du web, Google, a dû présenter ses excuses après un dérapage raciste sur son application Google Maps, où la recherche "nigga house" mène l'internaute tout droit à la Maison Blanche. Malaise.

La découverte est très embarrassante pour Google. Le site internet du Washington Post a révélé mardi qu'une recherche raciste tapée dans Google Maps, l'application de cartes du moteur de recherche, mène tout droit à l'adresse de la Maison Blanche, à Washington, aux Etats-Unis.

"Maison nègre"

Ainsi, les mots "nigga house" et "nigger house", littéralement "maison nègre" en français, recherchés dans Google Maps à l'échelle mondiale et locale, ont pour résultat direct la résidence du président américain, Barack Obama.

Un zoom est même précisément effectué sur la Maison Blanche, comme le montre la vidéo ci-dessous. Remarqué mardi, ce résultat de recherche teinté de racisme était toujours effectif ce mercredi après-midi.

Excuses de Google

Alors que la presse américaine s'est emparée à vitesse grand V de ce dérapage raciste, Google s'est empressé de présenter ses excuses, ce mercredi, rapporte le site du Guardian.

"Des résultats inappropriés remontent dans Google Maps. Nous présentons nos excuses à tous ceux qui se seraient sentis offensés", a réagi un porte-parole de l'entreprise américaine. 

Le géant du web a-t-il été la cible d'un piratage informatique? S'agit-il d'un sabotage délibérément mené par un salarié de l'entreprise? Pour l'heure, l'origine du problème n'a pas encore été établie. Quoi qu'il en soit, l'incident a forcé Google à désactiver temporairement son logiciel d'édition de cartes, Map Maker, précise le Washington Post.