BFMTV

Fusillade de Denver : le profil du tueur présumé

BFMTV

Après la tuerie à Aurora qui a fait 12 morts, l’Amérique tente de comprendre le geste de James Holmes, le tueur présumé. Le profil de ce dernier laisse transparaitre un garçon sérieux et timide, au casier judiciaire quasi-vierge.

C’est l’histoire d’un garçon qui a réveillé les peurs les plus sombres de l’Amérique : un jeune homme de 24 ans, qui étudiait les neurosciences à l’université du Colorado. Un garçon sérieux, déjà titulaire d’un diplôme obtenu en 2010 à l’Université de Riverside en Californie.

Selon le FBI, le casier de James Holmes est vide. Son seul méfait connu : un excès de vitesse commis l’année dernière. Le jeune homme, qui se considère comme timide, était même apprécié par celles et ceux qui l’ont fréquenté.

Un profil de tueur de masse

Pourtant, selon les criminologues, le profil de James Holmes correspond à celui d’un tueur de masse. Sa réputation de solitaire remonte à son enfance, dans le sud de la Californie. "Personne ne le connaissait." affirme un étudiant en pharmacie vivant dans le même immeuble que lui. Cet étudiant explique que James Holmes vivait replié sur lui-même, ne disait jamais bonjour et faisait semblant de ne voir personne quand il croisait quelqu'un dans le couloir