BFMTV

Fusillade dans le Kansas: le suspect poursuivi pour crime de haine

Un homme a tué trois personnes au Kansas, dans des centres juifs dont la maison de retraite Village Shalom

Un homme a tué trois personnes au Kansas, dans des centres juifs dont la maison de retraite Village Shalom - -

La loi fédérale américaine prévoit la perpétuité pour les auteurs de crimes haineux, c'est-à-dire motivés par la haine de la religion ou de l'origine des victimes.

Un adepte de la suprématie blanche, auteur présumé de la fusillade meurtrière qui a visé la communauté juive du Kansas (centre des Etats-Unis) la veille de la Pâque juive, sera poursuivi pour crime haineux, ont annoncé les autorités lundi. Frazier Glenn Cross, 73 ans, arrêté dimanche peu après les faits, est un ancien responsable du Ku Klux Klan, selon une organisation qui traque les groupes entretenant la haine raciale, le Southern Poverty Law Center (SPLC).

Lundi le chef de la police d'Overland Park, une localité non loin de Kansas City où s'est déroulée l'équipée meurtrière qui a fait trois morts, a affirmé qu'il s'agissait "sans aucun doute possible d'un crime de haine selon les déclarations que le suspect faites ces dernières 24 heures."

"Nous avons tous les éléments pour poursuivre Cross pour crime de haine", a déclaré le procureur Barry Grissom, ajoutant que l'affaire passerait "dans un avenir proche" devant un grand jury. La loi fédérale américaine prévoit la perpétuité pour les auteurs de crimes haineux, c'est-à-dire motivée par la haine de la religion ou de l'origine des victimes.

S.A. avec AFP