BFMTV

Face à l'arrivée du froid, Trump réclame "une bonne dose de réchauffement climatique"

Donald Trump en campagne pour l'investiture républicaine aux Etats-Unis.

Donald Trump en campagne pour l'investiture républicaine aux Etats-Unis. - AFP - Mandel Ngan

Quatre mois après son entrée en campagne, le milliardaire américain ne cesse de se faire remarquer. Cette fois, il demande une "bonne dose de réchauffement climatique", constatant que les températures baissent avec l'arrivée de l'hiver.

"Une bonne dose de réchauffement climatique". C'est la dernière demande fantasque de Donald Trump, en campagne pour l'investiture républicaine aux Etats-Unis. Dans un tweet, le candidat à la Maison Blanche a indiqué qu'il fait "vraiment froid dehors", et joue la provocation en demandant une "bonne dose de réchauffement climatique". 

Une sortie de plus dont il a le secret pour se faire remarquer, et qui arrive alors que la communauté internationale prépare le sommet Cop21 sur le climat, qui doit aboutir sur un accord global pour limiter le réchauffement climatique. 

A plusieurs reprises, Donald Trump a déjà fait savoir qu'il ne croyait pas au réchauffement climatique. En tête dans les sondages des primaires républicaines, il a même parlé d'un "canular". 

Sur les événements climatiques de plus en plus extrêmes, il a jugé que "c'est juste la météo". "Ça a toujours été comme ça, le temps change, il y a des tempêtes, de la pluie, et des belles journées. Mais je ne pense pas qu'on doive mettre les gens de notre pays en danger", avait-il alors poursuivi sur CNN au mois de septembre. "Mais je ne crois pas au changement climatique", lâchait-il en conclusion. 

I. V.