BFMTV

États-Unis: un ours derrière une série d'effractions de voitures

La police a identifié un ours comme le coupable d'une série d'effractions de voitures aux États-Unis (photo d'illustration)

La police a identifié un ours comme le coupable d'une série d'effractions de voitures aux États-Unis (photo d'illustration) - STR / JIJI PRESS

L'animal a été filmé en train d'utiliser ses pattes pour ouvrir la porte d'un véhicule, avant de grimper nonchalamment sur le siège du conducteur.

Les policiers le soupçonnent d'être un délinquant en série: un gros ours noir, filmé par des caméras de sécurité en train de grimper dans un pick-up, est coupable d'une série d'effractions de voitures dans l'État américain du New Hampshire.

La police de la ville de Thornton a diffusé une vidéo montrant l'animal en train de rôder autour du véhicule garé, avant de se tenir debout sur ses pattes de derrière, d'utiliser ses pattes pour ouvrir la porte et de grimper nonchalamment sur le siège du conducteur. Les policiers ont indiqué qu'ils soupçonnaient l'ours d'être un délinquant en série.

"Au cours des dernières semaines, nous avons reçu des signalements d'un ours (...) qui est monté dans des véhicules pour s'emparer de nourriture ou de déchets laissés à l'intérieur, et qui a causé des dégâts considérables", a indiqué la police dans une publication sur Facebook.

Un cas "unique" en son genre

"Nous avons déjà eu des cas d'ours entrés dans des voitures, mais pas comme ça", a déclaré le chef de la police Kenneth Miller au Boston Globe. "C'est unique".

Kenneth Miller a indiqué à la télévision locale WMUR9 que l'ours avait notamment abîmé le pare-choc d'un véhicule et le siège avant d'un autre. Même sans les images compromettantes, certains indices menaient vers le délinquant à fourrure, une empreinte d'ours ayant été découverte sur les lieux de l'un de ses saccages, selon le Boston Globe.

L'ours est toujours en liberté et les médias locaux affirment qu'il n'a pas causé d'autres problèmes en dehors de son penchant pour la fouille de voitures. La police de Thornton a indiqué avoir prévenu les autorités en charge de la pêche et de la chasse du New Hampshire, et a appelé le public à ne pas laisser de nourriture ou de déchets qui pourraient tenter le voleur aux pattes de velours.

S.B.M avec AFP