BFMTV

Etats-Unis : le "Spring break" dégénère en bagarre de rue

La police a dû intervenir à Santa Barbara, samedi soir, en raison d'une bagarre générale après une fête rassemblant 15.000 personnes (photo d'archive)

La police a dû intervenir à Santa Barbara, samedi soir, en raison d'une bagarre générale après une fête rassemblant 15.000 personnes (photo d'archive) - -

VIDEO - Une fête pour marquer les vacances de printemps a rassemblé environ 15.000 personnes aux Etats-Unis, avant de dégénérer en bagarre générale. Bilan: 100 personnes interpellées et 44 personnes hospitalisées.

Plus d'une centaine de personnes ont été interpellées et au moins 44 hospitalisées à Isla Vista (Californie) après qu'une fête de rue étudiante se fut transformée en gigantesque bagarre, a indiqué dimanche la police du comté de Santa Barbara.

Le chahut a commencé samedi soir à l'occasion de "Deltopia", une fête marquant les vacances de printemps ("spring break") pour les étudiants de l'Université de Californie Santa Barbara et rassemblant quelque 15.000 personnes.

Un policier, appelé pour des premiers incidents, a été blessé à la tête par un sac-à-dos contenant des bouteilles d'alcool, selon un communiqué de la police.

Gaz lacrymogènes et balles en caoutchouc

La situation s'est ensuite envenimée quand de nouvelles forces de l'ordre ont été appelées à la rescousse. Des panneaux de circulation ont été arrachés, des feux allumés et des voitures de police dégradées.

La police a dû faire usage de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc pour disperser la foule. Au moins cinq policiers ont été blessés dans la bagarre et la situation était revenue à la normale dans la matinée de dimanche.

Le "spring break" aux Etats-Unis est la période de vacances universitaires de début printemps, pendant laquelle les étudiants se défoulent et font la fête, souvent en bord de plage et au Mexique, et où l'alcool coule à flots pendant des jours.