BFMTV

Etats-Unis: elle plante un crucifix dans le coeur de sa fille 

Juanita Gomez présentait elle aussi des blessures, notamment aux mains et aux bras. Elle a expliqué qu’elles avaient été faites au cours de la bagarre avec sa fille

Juanita Gomez présentait elle aussi des blessures, notamment aux mains et aux bras. Elle a expliqué qu’elles avaient été faites au cours de la bagarre avec sa fille - tudor-rose - Flickr - CC Commons

Aux Etats-Unis, une mère persuadée que sa fille était possédée par Satan a avoué avoir assassiné sa fille en lui plantant un crucifix dans le coeur, samedi 27 août.

Une américaine d'Oklahoma City a reconnu avoir tué sa fille de 33 ans à l'aide d'un crucifix, samedi 27 août. La mère a affirmé être persuadée que sa fille était possédée par le diable, selon la chaîne CBS.

"Possédée par Satan"

Juanita Gomez a avoué avoir enfoncé le crucifix dans le cœur de sa fille, mais également dans sa gorge jusqu’à ce que du sang sorte de sa bouche afin "de faire sortir Satan de son corps". Une fois Geneva Gomez morte, la mère a ensuite placé son corps en position de croix avant de nettoyer la scène de crime.

La mère, qui a été arrêtée sur les lieux du crime et incarcérée à la prison du comté d’Oklahoma, a vite reconnu les faits. Elle a été mise en examen pour meurtre au premier degré et aussi présente des blessures aux mains et aux bras, en raison de la violence de la scène du meurtre. Elle ne pourra pas être relâchée sous caution. 

J.B