BFMTV
en direct

EN DIRECT - Joe Biden: "Nous pensons que nous allons gagner"

Joe Biden ce mercredi soir

Joe Biden ce mercredi soir - BFMTV

Un des scénarios les plus redoutés se profile aux Etats-Unis où Donald Trump a revendiqué
dans la nuit de mardi à mercredi la victoire face à Joe Biden alors même que l'issue de l'élection présidentielle reste indécise dans de nombreux Etats clefs du pays.

Pour continuer à suivre l'élection présidentielle américaine

Vers la fin du suspense ? Pour continuer à suivre l'élection américaine en temps réel, nous venons d'ouvrir un nouvel article en direct. >> Cliquez ici pour nous rejoindre

À New York, des manifestants demandent que "chaque vote compte"

Ce mercredi soir, de nombreux manifestants ont pris les rues de New York pour demander que "chaque vote compte", comme l'a soutenu Joe Biden.

Manifestation à New York
Manifestation à New York © BFMTV

Eric Trump: "On essaie de nous voler cette élection"

"On essaie de nous voler cette élection". Eric Trump, le fils du candidat républicain, depuis la Philadelphie, en Pennsylvanie, a mis en avant des irrégularités dans la campagne qui va les amener à prendre des mesures judiciaires.

Joe Biden: "Personne ne nous volera la démocratie"

Joe Biden, depuis la ville de Wilmington, dans le Delaware, a voulu défendre la démocratie, face aux affirmations de Donald Trump concernant des irrégularités dans le scrutin.

"Il reste à dépouiller tous les votes, personne ne nous volera la démocratie, ni cette fois-ci, ni jamais. L'Amérique a trop vécu de difficultés, de batailles, de guerres dans son passé pour permettre que cela ne soit le cas", a-t-il assuré.

"Nous le peuple ne serons pas réduit au silence. Nous ne nous laisserons pas harceler, malmener. Nous nous sortirons de ce processus électoral", a-t-il ajouté.

Joe Biden remporte le Michigan

L'Etat-clé du Michigan, qui compte pour 16 grands électeurs a été remporté, par Joe Biden dans la course à la Maison Blanche, selon une projection de CNN.

De fait, à ce stade du dépouillement, Joe Biden mène avec 253 grands électeurs contre 213 contre Donald Trump.

Joe Biden: "Nous pensons que nous allons gagner"

Depuis la ville de Wilmington, dans le Delaware, Joe Biden a pris la parole, après que Donald Trump a dénoncé des irrégularités dans le scrutin.

"Je ne suis pas ici pour vous dire que nous avons gagné mais que lorsqu'il y aura le décompte final nous croyons que nous serons les vainqueurs", a-t-il affirmé.

"On ne vole pas le pouvoir au peuple", a-t-il affirmé avant d'ajouter que "le peuple déterminera qui sera le président des Etats-Unis et le peuple seul".

Les observateurs de l'OSCE critiquent durement les "allégations infondées" de Trump sur l'élection

Les observateurs internationaux de l'OSCE ont durement critiqué ce mercredi les "allégations infondées" du président Donald Trump sur des fraudes lors de l'élection présidentielle américaine, soulignant qu'elles "affaiblissaient la confiance du public dans les institutions démocratiques".

"Personne - aucun politicien, aucun élu - ne devrait limiter le droit de vote de la population", a indiqué le député allemand Michael Georg Link, coordinateur des observateurs internationaux chargés de suivre ce scrutin. "Après une campagne aussi tendue, s'assurer que chaque vote est compté est une obligation fondamentale pour toutes les branches du gouvernement".

Trump dépose un recours pour suspendre le dépouillement en Pennsylvanie

Donald Trump a déposé un recours en justice pour obtenir la suspension du dépouillement dans l'Etat-clé de Pennsylvanie, où Joe Biden le devance d'une courte tête selon des résultats partiels, a annoncé mercredi son directeur de campagne.

"Les yeux du pays sont braqués sur la Pennsylvanie mais la Pennsylvanie compte les suffrages exprimés par courrier à l'abri des regards et cela doit cesser", a écrit Bill Stepien dans un communiqué. "Nous agissons en justice pour suspendre le dépouillement en attendant plus de transparence", a-t-il ajouté.

Trump a saisi la justice pour suspendre le dépouillement des votes dans le Michigan

L'équipe de campagne de Donald Trump a annoncé avoir saisi la justice mercredi pour suspendre le dépouillement dans l'Etat-clé du Michigan, où le président est devancé d'une courte tête par Joe Biden selon des résultats partiels.

Son directeur de campagne Bill Stepien a assuré dans un communiqué que ses équipes n'avaient "pas eu accès à plusieurs sites pour observer le dépouillement et le comptage des bulletins de vote" contrairement à ce que prévoit la loi du Michigan.

"Nous avons déposé plainte aujourd'hui" devant un tribunal de l'Etat pour obtenir la suspension de ces opérations en attendant que cet accès soit restauré". L'équipe a ajouté avoir exigé "un réexamen" des bulletins déjà recensés, a-t-il ajouté.

Biden remporte le Wisconsin et ses 10 grands électeurs

Selon le projection de CNN, le candidat démocrate est donc vainqueur dans le Wisconsin, État-clé qui lui rapporte 10 délégués, l'amenant à un total de 237 contre 213 pour Donald Trump. La course demeure donc serrée, d'autant plus que le camp républicain a annoncé qu'un recomptage dans le Wisconsin serait exigé.

Trump remporte un grand électeur dans le Maine

Donald Trump a remporté un grand électeur dans le Maine, selon l'Associated Press. Les trois autres sont revenus à Joe Biden.

Dans cet Etat, deux grands électeurs reviennent à celui qui y arrive en tête et un grand électeur est attribué à chaque vainqueur d'un des deux districts congressionnels.

Biden déclarera qu'il a gagné quand il aura remporté 270 grands électeurs

Joe Biden déclarera qu'il a gagné la présidentielle américaine quand il aura remporté 270 grands électeurs, a indiqué Anita Dunn, la principale conseillère de campagne de Trump, à CNN. Le candidat démocrate en a pour l'instant 227.

L'équipe de campagne de Trump va demander un nouveau décompte des voix dans le Wisconsin

L'équipe de campagne de Donald Trump a annoncé qu'elle va demander immédiatement un nouveau décompte des voix dans le Wisonsin où le dépouillement se poursuit.

"Des irrégularités ont été rapportées dans plusieurs comtés du Wisconsin qui font peser de sérieux doutes sur la validité des résultats", a écrit Bill Stepien, son directeur de campagne, dans un communiqué. "Le président est dans la marge qui permet de demander un recomptage et nous allons le faire immédiatement", a-t-il ajouté.

Joe Biden bien placé dans le Maine avec 3 délégués sur 4

Selon la projection de CNN, le candidat démocrate devance Donald Trump dans l'État du Maine. Il obtient donc trois de ses grands électeurs sur quatre. Dans cet État de la Nouvelle-Angleterre, Joe Biden dispose d'une avance confortable. Il ne s'agit pas pour autant d'un État-clé. Désormais l'ancien vice-président de Barack Obama disposerait de 227 grands électeurs dans son escarcelle.

Twitter signale un tweet de Trump

Twitter a signalé un tweet de Trump remettant en cause le décompte des voix de l'élection présidentielle. Le tweet visait les votes effectués par correspondance, qui sont toujours en cours de dépouillement dans des États-clés, notamment la Pennsylvanie et le Michigan.

Trump risque une "défaite embarrassante" devant la Cour suprême

Selon l'équipe de campagne de Joe Biden, Donald Trump risque une "défaite embarrassante" devant la Cour suprême s'il espère faire invalider le dépouillement des votes anticipés.

Biden en passe de l'emporter, selon son équipe de campagne

Les équipes de campagne des deux hommes ont chacune tenté de convaincre que leurs candidats allaient l'emporter, lors de conférences téléphoniques avec la presse.

"Si nous comptons tous les bulletins légaux, nous pensons que le président gagnera", déclare Bill Stepien, le directeur de campagne de Donald Trump.

Mais il souligne que les marges semblent suffisamment minces dans le Wisconsin, l'un des Etats les plus disputés, pour justifier un recomptage des voix -- une éventualité qui repousserait de plusieurs jours ou plusieurs semaines tout résultat certifié.

De son côté, la directrice de campagne de Joe Biden, Jen O'Malley Dillon, souligne que le démocrate était en avance dans suffisamment d'Etats pour atteindre les 270 grands électeurs nécessaires pour qu'il devienne le 46e président des Etats-Unis.

"C'est une conclusion assurée", déclare-t-elle.

Trump dénonce "l'apparition de bulletins surprise" dans la nuit

Le président américain Donald Trump a cherché à semer le doute sur les opérations de dépouillement en cours dans plusieurs États-clés pour l'élection présidentielle, évoquant des fraudes sans fournir de preuve.

"Hier soir j'avais une bonne avance, dans de nombreux Etats-clés", a-t-il tweeté. "Puis, un par un, ils ont commencé à disparaître magiquement avec l'apparition et le comptage de bulletins surprise".

Il s'agit en réalité du dépouillement de bulletins arrivés par courrier, qui pourraient mettre plusieurs jours à être comptés dans certains États.

Biden promet une lutte "sans répit jusqu'à ce que chaque bulletin soit compté"

Quelques minutes après le tweet de Donald Trump, le candidat démocrate à la Maison Blanche, Joe Biden, a promis que son camp lutterait jusqu'au bout afin que tous les bulletins de vote de la présidentielle soient pris en compte, malgré la volonté de son rival républicain d'interrompre le décompte.

"Nous ne nous accorderons aucun répit jusqu'à ce que chaque bulletin de vote soit compté", a tweeté l'ancien vice-président de Barack Obama.

BFMTV