BFMTV
en direct

EN DIRECT - Biden désigne le juge Garland pour le poste d'Attorney General

Joe Biden lors d'un discours ce mercredi soir.

Joe Biden lors d'un discours ce mercredi soir. - BFMTV

Quelques heures après l'intrusion de force de plusieurs centaines de partisans de Donald Trump dans le Capitole, dans un assaut inédit dans l'histoire de la démocratie américaine, un Congrès ébranlé a officiellement certifié jeudi l'élection de Joe Biden en tant que futur président des Etats-Unis.

Le chanteur de Jamiroquai ironise

Le chanteur du groupe de musique anglais Jamiroquai, Jay Kay, que certains pensaient avoir reconnu sous les traits d'un manifestant pro-Trump ayant envahi le Capitole, explique qu'il n'était pas cet homme coiffé d'une toque en fourrure immortalisé par les photographes.

"Bonjour tout le monde!", a dit le chanteur de 51 ans dans une vidéo postée sur Twitter. "Certains d'entre vous pensent peut-être m'avoir vu à Washington la nuit dernière, mais je n'étais pas avec tous ces tarés", ajoute-t-il.

Sur les réseaux sociaux, certains se sont amusés de la ressemblance entre Jay Kay, amateur de couvre-chefs loufoques, et le manifestant déguisé, en réalité un membre du mouvement conspirationniste d'extrême-droite QAnon connu sous le pseudonyme de "Yellowstone Wolf". Celui-ci a pénétré dans le Capitole, le visage peinturluré et portant une impressionnante coiffe à cornes et fourrure, marquant les esprits.

"J'adore le couvre-chef mais je ne suis pas sûr que ce soit mon genre de fréquentations", a écrit Jay Kay sur Twitter.

430 tweets par seconde en moyenne

L'assaut du Capitole, siège du pouvoir législatif américain, par les partisans du président sortant Donald Trump a généré 23,46 millions de tweets, soit en moyenne 430 tweets par seconde, selon des données compilées jeudi par Visibrain.

L'événement a produit 2,5 fois plus de tweets que lors des dernières 24 heures de l'élection présidentielle américaine, indique la plateforme de veille sur le web et les réseaux sociaux.

>> L’ESSENTIEL

  • Le Congrès a certifié l'élection de Joe Biden à la Maison Blanche
  • Donald Trump a promis qu'il quitterait la Maison Blanche le 20 janvier
  • Hier, les heurts ont fait 4 morts
  • Il y a eu 52 arrestations après l'intrusion au Capitole

Moscou critique le système électoral "archaïque" des Etats-Unis

Le système électoral "archaïque" des Etats-Unis ne remplit pas les critères démocratiques, a critiqué jeudi la porte-parole de la diplomatie russe, suite à l'invasion du Capitole américain par des supporters de Donald Trump.

Des manifestants pro-Trump dans le Capitole ce mercredi.
Des manifestants pro-Trump dans le Capitole ce mercredi. © BFMTV



"Le système électoral des États-Unis est archaïque, il ne répond pas aux normes démocratiques modernes", a déclaré Maria Zakharova, citée par les agences russes, tout en indiquant qu'il s'agissait d'une "affaire interne" pour Washington.

Biden désigne le juge Garland pour le poste d'Attorney General

Joe Biden va nommer le juge Merrick Garland pour occuper le poste d'Attorney General (procureur général), l'équivalent américain du ministre de la Justice, a annoncé jeudi l'équipe de transition du futur président des Etats-Unis.

Ce magistrat, âgé de 68 ans, avait été choisi au printemps 2016 par Barack Obama, alors président des Etats-Unis, pour intégrer la Cour suprême mais la majorité républicaine au Sénat avait refusé de l'auditionner, prétextant l'imminence du scrutin présidentiel, remporté quelques mois plus tard par Donald Trump.

Démissions à la Maison Blanche après les violences au Capitole

Matt Pottinger, conseiller adjoint à la sécurité nationale à la Maison blanche, a démissionné, rapportent des médias américains, à l'image de plusieurs autres responsables ayant choisi de quitter l'administration finissante de Donald Trump après les violences survenues au Capitole.

BFMTV