BFMTV

Donald Trump est en train de perdre les États pivots dans les sondages 

eba/4f606a4c7d7d9368a518b337b0f6a

eba/4f606a4c7d7d9368a518b337b0f6a - -

Au terme de son deuxième débat télévisé face à Hillary Clinton, Donald Trump est en train de perdre plusieurs "États pivots" dans les sondages, ces États qui n’ont aucune tendance politique marquée et peuvent donc faire basculer le résultat final de l'élection présidentielle américaine.

Un État peut-il faire basculer à lui seul l’élection présidentielle américaine? En théorie, oui. Les États-Unis étant une démocratie indirecte, les citoyens américains n’élisent pas directement leur président, mais 538 grands électeurs. Ce sont eux qui choisiront par la suite le nouvel hôte de la Maison Blanche. Le nombre de grands électeurs varie selon la population des États. Ainsi, certains territoires pèsent plus que d’autres dans le résultat final. Avec 29 grands électeurs et aucune tendance politique marquée, la Floride fait partie de ces États à convaincre à tout prix lors des débats.

Cependant, depuis le premier débat télévisé, Donald Trump perd des points dans les sondages, et particulièrement dans les "États pivots" où l’écart avec sa concurrente est faible. Dans l’Arizona par exemple, Donald Trump menait 47,3% contre 43,1% le soir du premier débat, selon la moyenne corrigée des sondages de Five Thirty Eight. Au lendemain du deuxième débat télévisé, l’écart n’est plus que de 0,3 points. L'Iowa, l’Ohio et le Nevada penchaient également pour Donald Trump avant les débats. Or, les sondages révélent désormais une légère avance pour Hillary Clinton dans ces États pivots. La sénatrice démocrate semble donc sortir gagnante de ces deux grands shows politiques. Le dernier débat télévisé aura lieu le 19 octobre prochain.

-
- © -
Emeline Gaube