BFMTV

Des camionneurs perturbent avec leurs klaxons un discours de Donald Trump, il y voit "un signal d'amour"

Plusieurs routiers américains sont garés depuis plusieurs jours au coeur de Washington pour exiger une revalorisation de leur travail, alors qu'ils sont eux aussi en première ligne dans une Amérique encore confinée par la crise du coronavirus.

Des chauffeurs routiers manifestant près de la Maison Blanche ont perturbé avec leurs klaxons un discours de Donald Trump, ce vendredi.

"C'est un signal d'amour", a commenté le président au sujet du "bruit merveilleux" de ces klaxons. "Ils manifestent pour le président Trump et non contre", a précisé le chef d'Etat, qui s'exprimait dans les jardins de la résidence présidentielle, siège de l'exécutif américain.

Des dizaines de routiers américains sont garés depuis plusieurs jours au coeur de Washington pour exiger une revalorisation du tarif kilométrique de transport de fret, mis en péril selon eux par les courtiers en gros. Ceci alors que les sociétés de livraison jouent actuellement un rôle crucial pour approvisionner les Américains confinés en période de pandémie de coronavirus.

"Make Trucking Great Again"

Certains chauffeurs, appelés "truckers" aux Etats-Unis, avaient déployé vendredi des banderoles appelant Donald Trump à agir en leur faveur. "Make Trucking Great Again", affichait l'un des calicots, en référence au slogan du milliardaire républicain "Make America Great Again".

"Ne laissez pas les courtiers tuer le secteur routier", disait une autre pancarte sur l'un des camions garés le long de la grande esplanade au sud de la Maison Blanche.
Jé. M. avec AFP