BFMTV

Alcool en poudre: les Américains devront attendre un peu

L'alcool en poudre exite déjà au Japon et devrait bientôt être commercialisé aux Etats-Unis. (photo d'illustration)

L'alcool en poudre exite déjà au Japon et devrait bientôt être commercialisé aux Etats-Unis. (photo d'illustration) - -

Les autorités américaines ont formulé une opposition au lancement de cet alcool en poudre pour le moment. Un problème de quantité de poudre dans les sachets mis en vente serait à l'origine d'un blocage que la société de fabrication assure temporaire.

L'alcool en poudre pourrait bientôt arriver sur le marché aux Etats-Unis... mais pas dans l'immédiat. Les autorités fédérales américaines ont émis des réserves pour un problème d'étiquetage, expliquait mardi le fabicant.

L'entreprise Lipsmark, basée en Arizona, avait annoncé lundi avoir obtenu un feu fert et prévoyait de mettre en vente son produit appelé Palcohol dès cet automne aux Etats-Unis, avant de revenir sur ses propos mardi et d'indiquer avoir été informée d'une "opposition" venant du Bureau de taxation et du commerce de l'alcool et du tabac.

Le produit en question est censé être commercialisé sous la forme de six variétés de sachets individuels de boisson en poudre, décrit la société sur son site internet.

De nouveaux étiquetages réclamés

"Nous avons été contactés hier à propos de cette opposition", a déclaré mardi par courriel une porte-parole de Lipsmark, ajoutant que cela ne voulait pas dire que l'approbation du Palcohol avait été retirée. "Palcohol a été approuvé et il est toujours approuvé", a-t-elle insisté. "Nous allons continuer à aller de l'avant avec ce produit".

La porte-parole a refusé de donner des précisions sur la nature des problèmes soulevés par le Bureau, se contentant d'évoquer un communiqué en ligne faisant référence à "la quantité de poudre dans un sachet". L'entreprise a affirmé qu'il y avait "eu un accord conjoint pour que (Lipsmark) renonce à ses étiquetages" et en soumette de nouveaux. Aucune date pour l'approbation de ces nouveaux étiquetages n'a été délivrée.

Les services du Bureau de taxation et du commerce de l'alcool et du Tabac n'ont pas souhaité répondre dans l'immédiat. Lipsmark assure que son produit ne sera vendu qu'aux personnes ayant l'âge légal de consommer de l'alcool. Il pourrait même être saupoudré sur de la nourriture. La demande de brevet déposée par Lipsmark est toujours en attente.

La commercialisation de l'alcool en poudre est déjà autorisée au Japon et dans certains pays européens.

A. D. avec AFP