BFMTV

Etats-Unis: un animateur radio conservateur affirme que des requins volent avec l'ouragan Florence

Rush Kilbaugh en janvier 2010.

Rush Kilbaugh en janvier 2010. - Ethan Miller - Getty - AFP

Le célèbre animateur radio américain, connu pour ses positions ultra-conservatrices et complotistes, a affirmé que des requins sont charriés par les vents de l'ouragan Florence.

L'art de la "fake news" atteint son paroxysme. Alors que l'ouragan Florence (désormais rétrogradé en tempête de catégorie 2) se rapprochait des côtes américaines mardi, poussant des millions d'Américains à fuir le littoral, l'animateur de radio conservateur Rush Limbaugh, adepte de la théorie du complot et célèbre pour ses propos particulièrement décomplexés, relayait à l'antenne une fausse rumeur qui s'était précédemment propagée sur les réseaux sociaux, rapporte le site Media Matters.

De soi-disant rapports officiels

Cette fake news, selon laquelle des requins étaient charriés dans les airs par l'ouragan, était déjà apparue sur les réseaux en 2017 pendant l'ouragan Irma. Ce qui n'a pas empêché Rush Limbaugh, très écouté aux Etats-Unis, de la resservir à ses auditeurs au cours de son émission du 11 septembre.

L'animateur radio, qui a par ailleurs estimé que la couverture médiatique de l'ouragan Florence a été exagérée pour parler du changement climatique, a basé son information sur de supposés "rapports" de la National Oceanic and Atmospheric Administration, l'agence américaine d'observation océanique et atmosphérique, qui auraient selon lui "montré des requins aspirés à l'intérieur de l'ouragan". 

"Les requins sont tirés de l'océan Atlantique et aspirés dans la tempête car elle est trop forte. Ca les aspire à l'intérieur, et ils se retrouvent dans les eaux de la tempête", a-t-il ainsi affirmé pendant son émission radio.

Critiqué depuis pour avoir relayé cette fausse information, démentie et démontée par de nombreux sites américains, Rush Limbaugh a balayé d'un revers de main les accusations. 

A.S.