BFMTV

États-Unis: trois hommes innocentés après 36 ans de prison pour un meurtre qu'ils n'ont pas commis

Image d'illustration

Image d'illustration - AFP

Alfred Chestnut, Ransom Watkins et Andrew Stewart étaient adolescents lorsqu'ils ont été jugés coupables d'avoir tué un garçon de 14 ans et condamnés à perpétuité.

C'est un revirement de situation qui arrive fréquemment aux États-Unis. Trois hommes emprisonnés depuis 36 ans dans le Maryland ont été innocentés, rapporte le Guardian, se basant sur les informations de plusieurs médias américains.

Alfred Chestnut, Ransom Watkins et Andrew Stewart avaient été condamnés à perpétuité en 1984, alors qu'ils étaient adolescents. Ils avaient été jugés coupables - à tort - du meurtre de DeWitt Duckett, un garçon de 14 ans qui avait été abattu d'une balle dans le cou en se rendant en classe.

Des documents policiers qui pointent du doigt un autre suspect

L'affaire a été rouverte plus tôt cette année, après qu'Alfred Chestnut a fourni des preuves de son innocence et de celle des deux autres condamnés. L'homme a réussi à obtenir des documents scellés de la police qui, à l'époque, mettaient en cause un autre adolescent de 18 ans.

Ces documents précisent qu'aucun témoin n'était parvenu à identifier les trois condamnés en 1984, mais que plusieurs avaient vu cet autre suspect fuir la scène du crime et avaient affirmé qu'il s'agissait du tireur. Malgré cela, l'enquête s'était focalisée sur le trio d'amis. À noter que l'homme en question vers qui les soupçons se tournent aujourd'hui a été tué par balle en 2002.

"Cette affaire devrait servir de leçon pour tous les gens à la recherche de réponses faciles qui peuvent avoir de tragiques conséquences", a déclaré Shawn Armbrust, directeur exécutif du Mid-Atlantic Innocence Project, qui représentait l'un des trois condamnés innocenté.
Juliette Mitoyen