BFMTV

États-Unis: Dorian, attendu en Floride, est devenu un ouragan "majeur" de catégorie 3

Des habitants de Floride en train de se préparer à l'arrivée de l'ouragan Dorian, le 29 août dernier.

Des habitants de Floride en train de se préparer à l'arrivée de l'ouragan Dorian, le 29 août dernier. - MICHELE EVE SANDBERG / AFP

Celui-ci doit encore se renforcer avant d'atteindre les côtes sud-est des États-Unis d'ici lundi ou mardi prochain, avec des vents atteignant près de 215 km/h, a annoncé le Centre national des ouragans (NHC) américain.

L'inquiétude monte dans le sud-est des États-Unis, et particulièrement en Floride, à l'approche de l'ouragan Dorian, qui est devenu un ouragan "majeur" de catégorie 4 sur les cinq que compte l'échelle de Saffir-Simpson, avec des vents atteignant près de 215 km/h, a annoncé le Centre national des ouragans (NHC) américain.

Après avoir traversé Porto Rico en catégorie 1 jeudi, l'ouragan se trouve se trouve au-dessus de l'Atlantique à quelque 925 km à l'est de la ville de West Palm Beach, en Floride et à 645 km à l'est des Bahamas, a précisé le NHC dans son dernier bulletin à minuit et demie

Dans la soirée, Donald Trump a confirmé l'état d'urgence pour l'État de Floride, alors que les prévisionnistes prévoient que l'ouragan atteigne les côtes américaines d'ici le début de la semaine prochaine. 

Donald Trump annule un voyage en Pologne

Le président américain, qui possède plusieurs propriétés en Floride, dont sa luxueuse résidence de Mar-a-Lago, a annoncé jeudi qu'il annulait son voyage en Pologne prévu ce week-end pour rester auprès de ses concitoyens. 

"Soyez prêts et s'il vous plaît, suivez les instructions de l'Etat (de Floride, NDLR) et du gouvernement fédéral, ça sera un très gros ouragan, peut-être un des plus gros", avait tweeté Donald Trump jeudi matin.

Une menace "accrue sur les vies humaines"

Alors que l'ouragan a été placé en catégorie 3 ce vendredi soir, le Centre national des ouragans prévoit déjà que celui-ci monte en catégorie 4, lorsqu'il touchera les États-Unis. Le NHC évoque une "probabilité accrue" de menaces pour les vies humaines ce week-end ou en début de semaine prochaine, lors du passage de l'ouragan sur les côtes de Floride.

Selon les prévisions du NHC, Dorian devrait déverser sur des portions de la côte sud-est des Etats-Unis des pluies dont l'accumulation atteindra de 12 à 25 centimètres.

Les habitants appelés à faire des réserves 

"Tous les habitants de Floride devraient avoir préparé un plan. N'attendez pas qu'il soit trop tard!", a mis en garde le gouverneur de cet Etat, Ron DeSantis. "Vous devriez avoir suffisamment de réserves de nourriture, d'eau et de médicaments pour tenir sept jours", a-t-il appuyé pendant une conférence de presse, prévenant que l'événement pourrait "durer plusieurs jours".

En conséquence, les habitants de Miami notamment commençaient à affluer dans les supermarchés et les étals commençaient à se vider. Le fournisseur d'électricité "Florida Power and Light" a indiqué que 13.000 hommes étaient mobilisés en cas de coupures d'électricité. Trois équipes de recherche et de sauvetage urbaines (FEMA) sont prêtes à être déployées, et l'État du Tennessee a d'ores et déjà envoyé 6 équipes de sauvetage en renfort.

La Géorgie a, à son tour, déclaré jeudi l'état d'urgence pour une partie de cet Etat frontalier de la Floride. Le gouverneur, Brian Kemp, a averti que ce phénomène météorologique avait le "potentiel de produire des effets catastrophiques pour les habitants" de la région côtière du sud-est des Etats-Unis.

Fermetures et mesures de sécurité

L'ouragan devrait frapper les États-Unis en pleine fête du Travail, prévue lundi dans le pays. Mais pour l'heure, aucune évacuation n'est prévue par les autorités, rapporte la chaîne américaine CNN. De nombreuses écoles ont cependant décidé de fermer leurs portes: certaines à partir de vendredi, d'autres d'ici mardi prochain. 

Les parcs d'attraction Disney World et Universal Orlando ont d'ores et déjà fait savoir qu'ils pourraient fermer si des vents importants se confirmaient, et le directeur des parcs a conseillé aux éventuels visiteurs de ne pas se déplacer et de quitter la région.

Par précaution, la ville de Miami a demandé vendredi à ce que tous les scooters et autres engins motorisés de la commune soient rentrés en intérieur à partir de vendredi midi. Les entreprises de trottinettes électriques ont ainsi rentrés tous leurs stocks d'engins motorisés dans leurs entrepôts.

  • Les Rolling Stones, qui devaient faire danser le public de Miami samedi soir, ont avancé leur concert à vendredi, à cause des mauvaises conditions météo annoncées. Mick Jagger et sa bande avaient déjà dû, le mois dernier, déplacer une date de concert à la Nouvelle-Orléans en raison du passage de la tempête Barry.

La NASA a annoncé, ce vendredi matin, avoir déplacé son équipement spatial au Kennedy Space Center par mesure de précaution.

Jeanne Bulant