BFMTV

Donald Trump dit être "un génie extrêmement stable"

Donald Trump dit être un "génie extrêmement stable", le 23 mai 2019 à la Maison Blanche.

Donald Trump dit être un "génie extrêmement stable", le 23 mai 2019 à la Maison Blanche. - Jim Watson - AFP

La dernière sortie du président américain n'est qu'un énième rebondissement de la joute verbale qu'il se livre avec Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants.

On n'est jamais mieux servi que par soi-même. "Je suis un génie extrêmement stable", a assuré ce jeudi Donald Trump devant la presse. Cette auto-congratulation n'est qu'une sortie parmi bien d'autres dans la joute verbale que se livrent depuis plusieurs jours le président américain et la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi.

Jeudi, il a donc assuré - à neuf reprises - avoir été "extrêmement calme" la veille lors d'une réunion avortée avec cette dernière et des élus démocrates. Ils étaient censés évoquer des questions d'infrastructure mais, selon le New York Times, Donald Trump a brutalement quitté le rendez-vous, agacé des velléités de destitution des démocrates.

"Nancy la folle"

Pour le président américain, Nancy Pelosi "a perdu la tête". Quelques heures plus tôt jeudi, la cheffe des démocrates au Congrès avait mis en doute son équilibre mental et exhorté la famille du président à "intervenir" pour "le bien du pays".

"Quand je vois Nancy s'agiter, ses mouvements, ses mains, et la folie (...), ça c'est une personne qui a des problèmes", a réagi jeudi Donald Trump, qui l'a surnommée "Nancy la folle".

Avant de se rétracter rapidement, pas sur le fond mais sur la forme: "Je ne veux pas dire 'Nancy la folle' parce que si je le dis, vous allez dire que c'est une copie de 'Bernie le fou' et ce n'est pas bien", a-t-il expliqué devant les journalistes.

Il a par ailleurs relayé et épinglé en haut de son profil Twitter une vidéo manipulée, ralentie et modifiée, suggérant que Nancy Pelosi avait du mal à articuler en public.

"Quand le 'génie extrêmement stable' se mettra à se comporter comme un président, je serai enchantée de travailler avec lui sur les infrastructures, le commerce et d'autres sujets", a répliqué du tac au tac l'élue démocrate.

Liv Audigane