BFMTV

Le maire de Toronto juge "incroyable" sa cure de désintoxication

Rob Ford, le maire de Toronto suit une cure de désintoxication pour soigner ses problèmes d'alcool et de drogue.

Rob Ford, le maire de Toronto suit une cure de désintoxication pour soigner ses problèmes d'alcool et de drogue. - -

Bob Ford, l'excentrique maire de Toronto, a débuté la semaine dernière une cure de désintoxication afin de soigner ses problèmes d'alcool et de drogue. Le lieu où il se trouve est tenu secret.

Le bouillant maire de Toronto Rob Ford juge "incroyable" sa cure de désintoxication. Dans une interview publiée mercredi, il a affirmé que celle-ci lui rappelait les stages d'entraînements de football américain qu'il effectuait dans sa jeunesse.

"Je vais super bien", a déclaré le maire de la quatrième ville nord-américaine au Toronto Sun. Le tabloïd diffuse la première interview de Rob Ford depuis son départ jeudi de son domicile vers un centre de désintoxication inconnu, afin de soigner ses problèmes avec l'alcool et les drogues après la diffusion de nouvelles images le montrant en train d'inhaler ce qui semble être du crack.

Revenir et "botter des derrières"

"La désintox, c'est formidable. Ca me rappelle mes stages de football, c'est comme celui que j'avais fait chez les Redskins de Washington quand j'étais petit", a confié l'édile.

Alors que les derniers sondages montrent qu'il a glissé en troisième position des intentions de vote pour le scrutin municipal de l'automne, l'élu de 44 ans a assuré au journal qu'il serait bien candidat et qu'il allait "botter des derrières". "Il n'y aura pas besoin de vider mon bureau car je vais revenir", a assuré Rob Ford.

Où est Bob Ford?

Il a toutefois refusé de préciser où se trouvait son centre de désintoxication. Les médias canadiens avaient révélé mardi que le maire de Toronto, arrivé jeudi à Chicago en jet privé, avait finalement renoncé à entrer aux Etats-Unis et avait rebroussé chemin.

En plein milieu de la campagne électorale pour les prochaines élections municipales, le maire de la capitale économique canadienne avait décidé de faire "une pause" après la diffusion d'une nouvelle vidéo compromettante.

Rob Ford fait la une de la presse internationale depuis un an et la diffusion d'une vidéo le montrant en train de consommer de la drogue. Après avoir nié farouchement à plusieurs reprises, Rob Ford avait finalement concédé: "Oui j'ai fumé du crack", tout en soulignant par la suite qu'il n'était pas dépendant.

M. K. avec AFP