BFMTV

Canada: un mystérieux tunnel découvert près d'un stade à Toronto

L'entrée du tunnel a été découvert dans ce bois, aux abords d'un stade et d'un campus universitaire.

L'entrée du tunnel a été découvert dans ce bois, aux abords d'un stade et d'un campus universitaire. - Capture Street View

Un employé municipal a mis au jour par accident un tunnel de 7 mètres de long, aux abords d'un stade et d'un campus universitaire. Une enquête a été ouverte, mais la fonction de ce boyau n'aurait pas encore été identifiée.

La ville canadienne de Toronto s'interroge et s'inquiète après la révélation lundi par la chaîne CBC de la découverte d'un mystérieux tunnel très sophistiqué aux abords d'un campus universitaire et d'un stade de tennis, qui doit accueillir une partie des Jeux Panaméricains cet été, une compétition sportive qui rassemble tous les pays d'Amérique.

Le tunnel, long de sept mètres et suffisamment haut et large pour laisser passer une personne adulte debout, était éclairé par un générateur électrique. Il a été découvert par accident par un employé municipal, à la mi-janvier. L'homme, en charge des parcs et jardins, marchait dans les bois près du stade lorsqu'il a remarqué un morceau de tôle ondulée au sol. En le soulevant, il a mis au jour l'entrée du tunnel, encore en construction, qui s'enfonçait jusqu'à trois mètres en profondeur, rapporte le site de la chaîne.

La piste des survivalistes

Le boyau sous terre n'avait rien d'amateur: les murs et le plafond avaient été renforcés par une structure en bois et des bâches en plastique étaient posées au sol. Autant d'éléments qui ont poussé les services de sécurité fédéraux à ouvrir une enquête. Selon les premiers éléments, plusieurs semaines au minimum auraient été nécessaires à sa construction, et la terre qui a été excavée a été déplacée dans un endroit encore non identifié, probablement pour éviter d'attirer l'attention des autorités.

Cependant, la fonction précise de ce tunnel, qui a été bouché depuis, n'a pas encore été identifiée, et aucun suspect n'a été interpellé. L'hypothèse du laboratoire clandestin de drogues aurait été écartée, tout comme la piste terroriste. Il pourrait s'agir toutefois d'un tunnel construit par des "survivalistes", des personnes qui croient en une fin proche de l'humanité et s'y préparent en fabriquant des bunkers. Les enquêteurs devraient s'exprimer dans la journée lors d'un point presse.

A. G.