BFMTV

5 anciens présidents américains réunis à un concert de charité après les ouragans

Barack Obama, George W. Bush, Bill Clinton, George H.W. Bush et Jimmy Carter sont montés sur scène ensemble samedi soir, à l'occasion d'un concert pour les victimes des ouragans qui ont ravagé le sud des Etats-Unis et les Caraïbes.

Côte à côte, main sur le coeur, cinq anciens présidents américains ont chanté ensemble ce samedi soir: Barack Obama, George W. Bush, Bill Clinton, George H. W. Bush et Jimmy Carter étaient présents sur scène au Texas pour un concert destiné à lever des fonds pour les victimes des ouragans, qui ont ravagé le sud des Etats-Unis et les Caraïbes. Ensemble, ils ont chanté l'hymne national avant de s'asseoir au premier rang pour écouter le concert.

La démarche des trois anciens présidents démocrates et des deux républicains a permis de récolter plus de 31 millions de dollars auprès de 80.000 donateurs, une somme qui ira aux victimes des récents ouragans Harvey, Irma et Maria, a fait savoir le secrétariat de George H.W. Bush.

Le président Donald Trump n'y assistait pas mais avait fait parvenir auparavant un message vidéo dans lequel il qualifiait l'événement de "magnifique" et d'"effort vital".

L'apparition surprise de Lady Gaga

"En tant qu'ex-présidents, nous avons voulu aider nos compatriotes à commencer à se relever", a déclaré Barack Obama dans un message vidéo au début du concert, diffusé en direct depuis la ville universitaire de College Station, au Texas.

"Les gens ici ont été blessés, mais comme a dit un Texan: au Texas on a plus d'amour que d'eau", a lancé pour sa part George W. Bush. "Travaillons tous ensemble et faisons de l'Amérique une nation de bénévoles plus grande encore", a déclaré Jimmy Carter. 

Lady Gaga a fait une apparition surprise, annonçant qu'elle ferait une donation d'un million de dollars et qu'un programme de soutien psychologique serait lancé pour les survivants. "Dans ces moments de catastrophe, nous mettons tous nos différences de côté et nous nous rassemblons, parce que nous avons besoin l'un de l'autre ou nous ne pourrions survivre", a dit la chanteuse.

A. K. avec AFP