BFMTV

Séisme au Mexique: le bilan revu à 217 morts

Au moins 217 personnes sont mortes mardi lors d'un violent séisme de magnitude 7,1 qui a secoué le centre du Mexique, dont la capitale.

Trente-deux ans après le tremblement de terre qui avait causé la mort de 10 000 personnes, le Mexique revit le drame: un violent séisme de magnitude 7,1 a secoué le centre du pays mardi, faisant au moins 217 morts. Un précédent bilan faisait état de 248 morts. 

A l'école Enrique Rebsamen de Mexico, où de nombreux parents désespérés ont accouru pour tenter d'avoir des nouvelles de leurs enfants disparus, les secouristes ont établi un contact avec une institutrice et deux élèves coincés en vie sous les décombres, ont annoncé les autorités. L'établissement s'est partiellement écroulé sous l'effet du séisme, faisant au moins 26 morts - 21 élèves âgés de 7 à 13 ans et 5 adultes - et entre 30 et 40 disparus, selon les services de secours.

Cette nouvelle secousse intervient quelques jours à peine après un tremblement de terre de 8,2 dans le sud du pays qui avait fait une centaine de morts début septembre. 

Au milieu des odeurs de gaz, plusieurs immeubles se sont effondrés ou ont été fortement endommagés. Les autorités de la capitale mexicaine font état d'une cinquantaine de bâtiments en ruine.

Le président mexicain rentre à Mexico

Le président mexicain Enrique Peña Nieto a écourté un déplacement en province pour rentrer à Mexico en avion. "J'ai ordonné l'évacuation des hôpitaux endommagés et le transfert des patients", a-t-il écrit sur Twitter. 

Plusieurs institutions de la capitale, dont l'aéroport international de Mexico ou l'université nationale autonome de Mexico (Unam), l'une des principales d'Amérique latine, ont annoncé sur leur compte Twitter la suspension de leurs activités pour inspecter les bâtiments. Les écoles à Mexico et à Puebla ont été évacuées et fermées. L'aéroport a rouvert quelques heures après.

Mardi matin, jour anniversaire du tremblement du 19 septembre 1985, les autorités avaient organisé un exercice de simulation destiné à la population.

Un numéro d'urgence a été mis en place par l'ambassade de France au Mexique.

A. K. avec AFP