BFMTV

Roméo Langlois peut-être bientôt libéré par les Farcs

BFMTV

Quinze jours après la capture du journaliste français dans le sud de la Colombie, le groupe rebelle a proposé ce dimanche de le remettre le à une mission humanitaire en présence d’un représentant de la France.

La guérilla des Farcs l’a annoncé ce dimanche via un communiqué sur le site Internet d'une agence d’information cubaine. Le groupe rebelle est prêt à relâcher Roméo Langlois dans un lieu sûr à condition que la Croix rouge colombienne s’occupe d’organiser sa libération. Les forces armées révolutionnaires posent deux autres conditions. Elles souhaitent la présence d’un représentant personnel du nouveau président français François Hollande. Et surtout, elles veulent la présence d’une ex-sénatrice colombienne. Piedad Cordoba médiatrice auprès de la rébellion avait permis d’obtenir la libération de trente otages en 2008. Le correspondant de France 24 avait été capturé il y a quinze jours dans le sud de la Colombie lors d’un combat entre les rebelles marxistes et une brigade de l’armée qu’il accompagnait pour filmer une opération anti-drogue dans le fief de la guérilla.