BFMTV

Brésil: un journaliste torturé et décapité

Après la mort du journaliste Evany José Metzker, la police brésilienne affirme ne négliger aucune piste

Après la mort du journaliste Evany José Metzker, la police brésilienne affirme ne négliger aucune piste - Wikipédia

Evany José Metzker a été retrouvé décapité le lundi 18 mai près de Padre Paraiso, une municipalité du Sud-Est du Brésil. Journaliste et blogueur d'investigation, il enquêtait sur les trafics de drogue et la prostitution infantile.

L'organisation Reporter Sans Frontières (RSF) a publié mercredi 20 mai un communiqué dénonçant la mort d'Evany José Metzker, journaliste et blogueur engagé dans la lutte contre la corruption et les trafics en tout genre au Brésil.

L'homme de 67 ans n'avait plus donné signe de vie depuis le 13 mai dernier, date où il signait sa dernière publication sur son blog personnel Coruja do Vale.

Une enquête sur la corruption

Metzker était depuis plusieurs mois sur les traces de fonctionnaires corrompus et d'un réseau de prostitution infantile qui sévissent dans l'Etat de Minas Gerais. Engagé, le journaliste avait ouvert un blog à portée citoyenne pour relayer ses investigations et dénoncer les déviances criminelles de son pays.

Alors que la police de Minas Gerais a affirmé ne négliger aucune piste, politique comme passionnelle, l'adjointe à la direction des programmes de RSF Virginie Dangles déclare que l'organisme "exhorte les autorités à suivre la piste du crime "politique" et à mener une enquête indépendante, impartiale et approfondie". 

Elle rappelle ensuite que depuis le début de l'année, deux journalistes brésiliens ont été retrouvés morts dans le pays. Selon le classement RSF de la liberté de la presse dévoilé en février 2015, le Brésil occupe la 99e place sur 180 pays.

Cet autre tableau place le pays au 3e rang des nations d'Amérique latine les plus dangereuses pour les journalistes, avec 38 tués entre le 1er janvier 2000 et le 12 septembre 2014. La première position revient au Mexique, avec 80 morts sur la même période.

Quentin Dary