BFMTV

Allemagne: le ministre de l'Intérieur démissionne, mettant à mal la coalition de Merkel

Angela Merkel et Horst Seehofer le 14 avril 2016.

Angela Merkel et Horst Seehofer le 14 avril 2016. - ODD ANDERSEN / AFP

Coup de tonnerre en Allemagne. Le ministre de l'Intérieur Horst Seehofer, en conflit avec la chancelière Angela Merkel sur la politique migratoire, a décidé de démissionner de ses fonctions, ont indiqué des sources proches de son parti bavarois, la CSU, ce dimanche soir.

Horst Seehofer a fait part de ses intentions lors d'une réunion à huis clos de la CSU à Munich (sud), qui se poursuivait tard dimanche soir. Il entend aussi quitter la présidence de ce parti bavarois, membre de la fragile coalition gouvernementale allemande, ont indiqué ces sources.

Après deux semaines de tensions, cette décision pourrait emporter la coalition gouvernementale d'Angela Merkel, dont les propositions pour réduire le nombre des demandeurs d'asile ont été jugées insuffisantes.

Grave crise politique

La CSU exige que les migrants arrivant à la frontière allemande mais déjà enregistrés dans un autre pays de l'UE - ce qui est le cas de la grande majorité d'entre eux - soient désormais refoulés. Il a fixé un ultimatum à début juillet.

Angela Merkel refuse de crainte d'un "effet domino" dans toute l'Europe. Elle pensait pouvoir amadouer ce parti rebelle grâce aux mesures prises lors du dernier sommet européen pour réduire les flux migratoires vers l'Europe et au sein de l'UE.

Avec ce départ, l'Allemagne pourrait s'enfoncer dans une nouvelle grave crise politique après celle déjà provoquée par la percée en septembre 2017 de l'extrême droite lors des élections législatives. Le départ d'Angela Merkel et la convocation d'élections anticipées font ainsi partie des options évoquées dans les médias comme issues possibles à cette nouvelle crise.

C.V. avec AFP