BFMTV

Gouvernement sénégalais: Aminata Touré nommée, Youssou N'Dour limogé

Le Président sénégalais Abdoul Mbaye a limogé son gouvernement.

Le Président sénégalais Abdoul Mbaye a limogé son gouvernement. - -

Macky Sall, le président sénégalais a limogé dimanche Abdoul Mbaye, son Premier ministre. Il n’a gardé qu’Aminata Touré de l’équipe en place depuis avril 2012. Elle est nommée Premier ministre. Aucune autre explication n’a été donnée.

Macky Sall, le président du Sénégal, "a mis fin aux fonctions d’Abdoul Mbaye, le Premier ministre, et de son gouvernement ce dimanche 1er septembre", a-t-il annoncé dans un communiqué.

Abdoul Mbaye, 60 ans, ancien banquier, a toujours eu une réputation sérieuse et rigoureuse. Il avait dirigé le Sénégal de 2000 à 2012, avant d’être battu au second tour des présidentielles par Macky Sall en mars 2012.

Parmi les membres de son équipe également remerciés, figurent le chanteur Youssou N’Dour, ministre du Tourisme, ainsi qu’Ali Haidar, sénagalais d’origine libanaise, ministre de l’Ecologie, qui a mené un rude combat en faveur de l’environnement marin et des forêts. Les autres proches que le président Sally a licencié occupaient d’importants ministères.

Une femme à poigne pour remplacer le Premier ministre

Abdoul Mbaye a été rapidement remplacé par Aminata Touré, précédemment ministre de la Justice, 50 ans, diplômée en économie, ayant travaillé pour des agences de l’ONU et membre du parti présidentiel pour la République (APR).

Le président sénégalais Macky Sall "m'a fait l'honneur de me proposer de diriger la nouvelle équipe gouvernementale (...) et j'ai accepté ce poste avec beaucoup d'humilité", a déclaré Aminata Touré, à l'issue de sa consultation au Palais présidentiel à Dakar.

Cette dernière devient la deuxième femme chef de gouvernement de l’histoire du Sénégal, après Mame Madior Boye, chef de gouvernement de mars 2001 à novembre 2002.

"Un nouveau défi"

En tant que ministre de la Justice, Aminata Touré a dirigé le dossier de l’ex-président tchadien Hissène Habré, exilé à Dakar depuis sa chute en 1990. Accusé de crimes contre l’Humanité, elle s’est battue pour créer un tribunal spécial qui a permis de juger et d’inculper Hissène le 2 juillet. Aminata a également géré le dossier des accusations d’enrichissement de l’ancien président d’Abdoulaye Wade (de 2000 à 2012). Karim Wade, son fils est inculpé et incarcéré depuis le 15 avril à Dakar.

Aminata Touré a estimé que sa nomination était un "nouveau défi", qu'elle s'est engagée à marquer par "l'accélération des actions qui ont été entreprises depuis l'année dernière".

Il s'agit d'"une course pour le développement, pour l'amélioration des conditions d'existence" des Sénégalais "dans un contexte international marqué par la crise", a-t-elle dit. Son équipe devrait être formée dans les heures à venir.

C.Pa. avec AFP