BFMTV

Qui sont les quatre otages libérés?

De gauche à droite: Pierre Legrand, Marc Féret, Daniel Larribe et Thierry Dol.

De gauche à droite: Pierre Legrand, Marc Féret, Daniel Larribe et Thierry Dol. - -

Pierre Legrand, Thierry Dol, Marc Féret et Daniel Larribe, enlevés il y a 3 ans à Arlit, ont été libérés mardi. Portraits.

Les quatre otages français d'Arlit, libérés mardi soir, ont laissé trois ans de leur vie entre parenthèses. Qui sont ces quatre hommes, et que faisaient-ils au moment où ils ont été enlevés le 14 septembre 2010? Avant de se trouver unis dans la même épreuve, leurs parcours étaient très différents.

> Pierre Legrand

-
- © -

A 28 ans, Pierre Legrand est le plus jeune des quatre ex-otages. Il a fait ses études dans un lycée nantais puis un BTS en alternance entre la Vendée et la région parisienne. Il était parti à Imouraren, au Niger, par le biais d'un VIE, un volontariat international en entreprise, au sein d'une filiale de Vinci. Il a été enlevé à Arlit alors qu'il était en route pour passer des vacances en France. Après son expérience en Afrique, son projet était alors de retourner vivre en Loire-Atlantique avec sa compagne Marion.

> Thierry Dol

-
- © -

Thierry Dol, 32 ans, était ingénieur travaux chez Vinci constructions. Il est originaire de la Martinique, où vivent toujours ses parents. Au moment de son enlèvement, sa mission au Niger touchait à sa fin: il devait rejoindre son épouse en région parisienne, avec qui il s'est marié en 2007. Dans une vidéo enregistrée le 27 juin dernier, il déclarait "souffrir d'une maladie cardiaque qui nécessite l'accès à la médecine."

> Marc Féret

-
- © -

Marc Féret, 46 ans, était responsable concassage pour la société Sogea Satom, filiale BTP de Vinci, sur le site d'extraction d'uranium d'Arlit. Il est né à Aix-en-Provence et vivait à Madagascar. Au sein de sa famille, c'est sa soeur Christine, qui vit dans les Bouches-du-Rhône, qui s'est le plus mobilisée pour lui devant les caméras. Il est toutefois marié et père d'une petite fille de trois ans, qu'il n'a jamais vue.

> Daniel Larribe

-
- © -

A 62 ans, Daniel Larribe est le doyen des quatre otages, et celui qui connait le mieux l'Afrique. Avant d'être employé par Areva, ce Lotois natif de Saint-Céré avait travaillé pendant huit ans comme ingénieur au Bureau de recherches géologiques et minières d'Orléans. Il vivait sur le continent africain depuis les années 1990 avec son épouse, Françoise. Guinée, Tchad, Madagascar...: le couple avait parcouru l'ensemble du continent. Deux amoureux de l'Afrique qui avaient appris le tamachek, la langue des nomades.

Enlevée avec son mari, Françoise Larribe avait été libérée le 24 février 2011 après être tombée malade. Elle avait réclamé en mai aux autorités des "résultats", lançant: "On approche des 1.000 jours de détention maintenant, ça suffit..."

M. T. avec Kelly Laffin