BFMTV

Plus de 22 migrants retrouvés morts sur un bateau au large de la Libye

Des migrants secourus mardi 4 octobre, au large de la Libye.

Des migrants secourus mardi 4 octobre, au large de la Libye. - Aris Messinis - AFP

Plus de 22 migrants sont morts, pour la plupart étouffés, sur une embarcation de fortune où étaient entassés un millier de passagers au large de la Libye, selon un photographe de l'AFP qui a pu monter à bord. "C'était un bateau en bois, il y avait un millier de personnes sur trois étages. Je suis monté à bord, j'ai compté 22 morts, mais il y en avait encore dans la soute", a expliqué lors d'une courte conversation par téléphone Aris Messinis, photographe embarqué sur l'Astral, un navire de l'ONG espagnole ProActiva Open Arms.

Vers 22 heures (20 heures GMT), les secouristes d'Astral avaient laissé place à des membres de la marine italienne pour récupérer les survivants et les cadavres, selon le photographe. 

Un seul navire de secours

Pour l'Astral, les opérations de secours ont commencé avant l'aube mardi et se sont poursuivies jusqu'à la tombée de la nuit, auprès de plusieurs canots pneumatiques et de ce bateau de pêche surchargé. Beaucoup de navires de secours étant en route pour l'Italie pour débarquer les plus de 6.000 migrants secourus lundi, l'Astral est resté plusieurs heures seul face à cette urgence, avec seulement des canots de survie largués par un avion militaire espagnol, avant l'arrivée d'un navire militaire italien à la mi-journée.

"C'était la panique à bord, il y avait des gens qui sautaient à l'eau", a raconté le photographe. Les gardes-côtes italiens, qui coordonnent les secours dans les eaux internationales, ont annoncé vers 19 heures mardi (17 heures GMT) avoir dirigé une trentaine d'opérations de secours mardi au large de la Libye. 

A.S. avec AFP