BFMTV

Libye

Confinement, couvre-feu ou simple prudence... les habitants des grandes villes et capitales du monde ont déserté les rues. Paris, Madrid, Bruxelles ou Tunis semblent vidées de leurs habitants pendant la crise sanitaire du coronavirus. 

Attentats à Tunis: "La reprise de la guerre civile en Libye est un facteur de déstabilisation pour la Tunisie"

Attentats à Tunis: "La reprise de la guerre civile en Libye est un facteur de déstabilisation pour la Tunisie"

Interrogée sur la revendication des attentats, Sophie Bessis, historienne et chercheuse associée à l'Iris, explique que les précédents attentats de 2015 en Tunisie étaient le fait de groupes djihadistes "qui sévissent dans la région" et qu'il n'est pas impossible que des "cellules dormantes" de l'organisation État islamique aient été réactivées.  Elle précise qu'en Libye, la reprise de la guerre civile serait pour la Tunisie "un facteur de déstabilisation".

Migrants: Emmanuel Macron durcit le ton

Migrants: Emmanuel Macron durcit le ton

Alors que le bateau Lifeline transportant 233 migrants devrait accoster ce soir à Malte, Emmanuel Macron durcit le ton. Il a accusé l'ONG allemande de "faire le jeu des passeurs" en allant sauver en Méditerranée les migrants embarqués sur des canots de fortune. Alors les ONG sont-elles indirectement les complices des passeurs ? Pourquoi cette charge présidentielle, à la veille d'un Conseil européen qui s'annonce crucial ? On en parle avec Sylvie Brigot-Vilain, directrice générale d'Amnesty International France. Anne Rosencher, directrice déléguée de la rédaction de L'Express. Gilles Clavreul, préfet, ex-délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme. Ainsi que Carole Barjon, chef du service politique à L'Obs. - 19h Ruth Elkrief, du mercredi 27 juin 2018, sur BFMTV. Dénoncer les fautes politiques, décrypter les déclarations et réduire le fossé creusé entre la classe politique et les français, telles sont les ambitions de l’émission signée Ruth Elkrief. La journaliste reçoit chaque soir une personnalité faisant la Une de l’actualité en France ou dans le Monde pour une interview sans concessions. S’ensuit un débat enlevé entre deux observateurs aux opinions tranchées. BFMTV, 1ère chaîne d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Nicolas Dupont-Aignan face à Jean-Jacques Bourdin en direct

Nicolas Dupont-Aignan face à Jean-Jacques Bourdin en direct

Jean-Jacques Bourdin reçoit Nicolas Dupont-Aignan, député de l'Essonne et président de Debout la France, dans "Bourdin Direct" sur BFMTV et RMC, ce vendredi 15 juin 2018. A partir de 6h, Jean-Jacques Bourdin prend les commandes de RMC. Avec Charles Magnien et Matthieu Belliard, il offre un show unique radio/télé en direct sur RMC et sur RMC Découverte jusqu'à 8h30 ! Pendant quatre heures, Jean-Jacques Bourdin s'applique à partager l'actualité au plus près du quotidien des Français. "L'homme libre" de la radio a l'exigence de ses auditeurs et capte comme eux ce qu'il faut retenir et comprendre. BFMTV, 1ère chaîne d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

"Dans l'état de droit, il n'y a aucun justiciable qui soit comme un autre", Henri Guaino

"Dans l'état de droit, il n'y a aucun justiciable qui soit comme un autre", Henri Guaino

Henri Guaino, ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, était l'invité de BFM Politique, du dimanche 25 mars 2018. - BFM Politique, présenté par Apolline de Malherbe, sur BFMTV. « BFM POLITIQUE » est LE rendez-vous média incontournable rythmant la vie politique française. Chaque dimanche, en direct et en public, l’émission présentée par Apolline de Malherbe donne la parole aux personnalités de tous bords. Durant deux heures, un représentant politique au cœur de l’actualité répond aux questions de la journaliste de BFMTV, puis débat dans le « face à face » avec un contradicteur sur un sujet qui les oppose. Les journalistes du Parisien/Aujourd’hui en France, de BFM BUSINESS et de RMC se succèdent sur le plateau pour interroger et confronter l’invité. « BFM Politique » est diffusé en direct et en simultané sur BFM BUSINESS. Les meilleurs moments sont repris sur l’antenne de RMC et dans les colonnes du Parisien/Aujourd’hui en France. BFMTV, 1ère chaîne d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Mediapart attaqué par Nicolas Sarkozy: "Il ne faut pas le croire", répond Edwy Plenel

Mediapart attaqué par Nicolas Sarkozy: "Il ne faut pas le croire", répond Edwy Plenel

Ce jeudi soir, sur le plateau de TF1, Nicolas Sarkozy, mis en examen dans l'affaire du financement présumé de sa campagne présidentielle de 2007, a clamé son innocence et remis en cause le travail journalistique de Mediapart, les accusant d'avoir appuyé leurs articles sur un faux. Edwy Plenel, fondateur de Mediapart, lui a répondu dans la soirée: "Il ne faut pas croire Nicolas Sarkozy. Qu’il aille s’expliquer devant les juges, qu’il arrête de s’en prendre à un journal indépendant qui n’a fait que son métier".

La garde à vue de Sarkozy choisie "pour ce qu'elle représente d'incriminant?", s'interroge Dupond-Moretti

La garde à vue de Sarkozy choisie "pour ce qu'elle représente d'incriminant?", s'interroge Dupond-Moretti

Invité de Ruth Elkrief ce jeudi sur BFMTV, Eric Dupond-Moretti a exprimé son étonnement sur le choix de la garde à vue de Nicolas Sarkozy dans l'affaires des soupçons de financement libyens pour la présidentielle de 2007. L'avocat pénaliste se demande pourquoi l'ancien chef de l'Etat n'a pas été entendu comme un témoin. "N'aurait-on pas choisi la garde à vue pour ce qu'elle représente dans l'opinion publique d'incriminant ", s'interroge le ténor du barreau. "C'est les mots 'garde à vue' qui sont signifiants dans l'opinion publique", a-t-il insisté.