BFMTV

Egypte: un manifestant tué, des dizaines blessés

Un manifestant contre le pouvoir en place de Mohamed Morsi, le 1er mars, au Caire.

Un manifestant contre le pouvoir en place de Mohamed Morsi, le 1er mars, au Caire. - -

Des accrochages nocturnes entre policiers et opposants au régime de Mohamed Morsi ont conduit à la mort d'un manifestant.

Une personne a été tuée et des dizaines ont été blessées dans des accrochages nocturnes entre policiers et manifestants dans la ville de Mansoura au nord du Caire, selon un responsable de la sécurité.

La police a tiré des gaz lacrymogènes vendredi soir sur les protestataires qui tentaient de prendre d'assaut le QG du gouvernorat à Mansoura, dans le Delta du Nil, où les manifestations anti-gouvernementales avaient commencé il y a une semaine, selon le responsable.

"Un manifestant a été tué et 30 autres ainsi que 10 policiers ont été blessés", indique le responsable. Selon des médias locaux, le manifestant est mort après s'être fait écraser par une fourgonnette de la police.

Une grave crise politique intérieure

L'Egypte, en proie à une grave crise politique, est le théâtre depuis des mois de manifestations hostiles à la politique du président islamiste Mohamed Morsi, accusé d'accaparer le pouvoir et d'avoir échoué à régler les problèmes sociaux et économiques.

Mansoura est la dernière en date des provinces du pays à lancer une campagne de désobéissance civile, après celles de Port Saïd, Ismaïliya et Suez.

L'opposition accuse Morsi d'avoir failli à la révolution de 2011 qui a renversé le président Hosni Moubarak et amené au pouvoir le premier président islamiste d'Egypte en juin 2012. Les violences depuis le début janvier en Egypte ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés.

A. G. avec AFP